Daisy van Cauwenbergh, à gauche, et la nounou Tin Tiew, à droite lors de la fête donnée par le couple à l'occasion de la naissance de leur fils, en 2005. L'ex-Miss Belgique Véronique de Kock faisait partie des invités de la réception (au centre sur la photo).
Plein écran
Daisy van Cauwenbergh, à gauche, et la nounou Tin Tiew, à droite lors de la fête donnée par le couple à l'occasion de la naissance de leur fils, en 2005. L'ex-Miss Belgique Véronique de Kock faisait partie des invités de la réception (au centre sur la photo). © foto ic

La nounou de l'ex-Miss Belgique raconte: "J'étais aussi leur esclave sexuelle"

La Thaïlandaise qui a officié il y a dix ans chez l'ex-Miss Belgique Daisy Van Cauwenbergh (49 ans aujourd'hui) et son compagnon Huub Fijen l'affirme: le couple ne s'est pas seulement rendu coupable de traite d'être humains, mais également d'esclavage sexuel. "J'ai vécu l'enfer durant deux ans", confie-t-elle au magazine flamand Dag Allemaal.

  1. Près de 700 fonds d'investissement en Belgique: comment faire le meilleur choix?
    Guide-epargne.be

    Près de 700 fonds d'investis­se­ment en Belgique: comment faire le meilleur choix?

    Ceux qui investissent leur argent, pourraient bien obtenir un rendement considérable. Mais est-il vrai que les jeunes ont intérêt à investir dans un fonds d’investissement dynamique et que les personnes plus âgées ont intérêt à investir dans un fonds défensif? Quelles sont les différences entre ces fonds? Et comment devez-vous vous y prendre? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quelles options vous disposez.
  2. La femme qui a été poussée sur les rails du métro rompt le silence: "Mon rétablissement prendra beaucoup de temps, mais j’y crois”

    La femme qui a été poussée sur les rails du métro rompt le silence: "Mon rétablisse­ment prendra beaucoup de temps, mais j’y crois”

    “Mon rétablissement prendra beaucoup de temps et il sera difficile de faire des progrès. Mais j’y crois”. C’est ce que confie la femme de 54 ans qui a subi de multiples fractures lorsqu’elle a été volontairement poussée sur les rails du métro à Bruxelles il y a une semaine et demie par Benjamin P. Ines Z. a subi de multiples fractures suite à sa chute violente.