Emmanuel André.
Plein écran
Emmanuel André. © Photo News

La nouvelle pique d’Emmanuel André aux anti-vaccins

Alors que de plusieurs vaccins contre la Covid-19 sont à l’étude, les théories complotistes abondent sur les réseaux sociaux. Dans un tweet publié lundi soir, le microbiologiste et ancien porte-parole de la lutte contre le coronavirus Emmanuel André a lancé une pique aux anti-vaccins. 

  1. Être âgé de moins de 56 ans et recevoir le vaccin d’AstraZeneca? C’est (encore) possible

    Être âgé de moins de 56 ans et recevoir le vaccin d’AstraZeneca? C’est (encore) possible

    En Belgique, le vaccin AstraZeneca ne sera plus inoculé qu’aux personnes âgées de 56 ans et plus au cours des quatre prochaines semaines. Un choix posé par les ministres de la Santé à la suite du nouvel avis rendu par l’Agence européenne du médicament (EMA). Un cadre qui ne s'assimile pas à une interdiction stricte. Si vous avez moins de 56 ans et que vous exprimez explicitement le souhait de recevoir une dose d’AstraZeneca, cela reste possible.
  2. Emmanuel André critique sévèrement Maggie De Block: “L'épidémie n'était pas son truc”
    Mise à jour

    Emmanuel André critique sévèrement Maggie De Block: “L'épidémie n'était pas son truc”

    "On n'avait pas de leadership de la ministre de la Santé (Maggie De Block, ndlr)" en début de crise du coronavirus, a déploré vendredi le professeur de la KU Leuven et micobiologiste Emmanuel André. Le premier porte-parole interfédéral Covid-19 était auditionné par la Commission spéciale chargée d'examiner la gestion de l'épidémie de COVID-19 par la Belgique. Selon lui, "l'épidémie n'était pas son truc".
  1. Une boxeuse australienne se pèse en lingerie sexy avant son combat pour le titre mondial
    Play

    Une boxeuse australien­ne se pèse en lingerie sexy avant son combat pour le titre mondial

    10 avril
  2. Violent incendie dans un immeuble à Opwijk
    Play

    Violent incendie dans un immeuble à Opwijk

    9 avril