Plein écran
De nombreux panneaux n’affichaient plus les départs des trains © BELGA

La panne qui a touché Infrabel mardi découlait d'une intervention technique

Le problème informatique survenu mardi et qui a fortement perturbé le trafic des trains à l'heure de pointe du soir, a été causée par une opération technique de l'un des fournisseurs télécom d'Infrabel, indique mercredi le gestionnaire de l'infrastructure.

Kontron Transportation a opéré une intervention technique dans l'un des deux centres logistiques de Muizen (Malines). 

À la suite de la panne informatique, survenue vers 17h00, les trains sont restés à l'arrêt durant une vingtaine de minutes sur la liaison Nord-Midi à Bruxelles. Les panneaux d'affichage ont également subi des problèmes, ainsi que la communication entre Infrabel et la SNCB. 

“À 17h18, le réseau a pu être rétabli. Les systèmes de communication ont progressivement été relancés mais les problèmes pour le trafic des trains se sont fait sentir une bonne partie de la soirée", souligne Infrabel.

  1. Indemnités de sortie faramineuses de Nethys: les informations transmises au juge d'instruction
    Mise à jour

    Indemnités de sortie faramineu­ses de Nethys: le juge d'instruc­ti­on averti

    Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Le ministre va proposer, demain au gouvernement wallon de se porter partie civile dans le dossier Enodia-Nethys, a-t-on appris mercredi soir. Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d’euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.