La pratique a été mise au jour par l'Organe de contrôle de l'information policière (COC).
Plein écran
La pratique a été mise au jour par l'Organe de contrôle de l'information policière (COC). © BELGA

La police a écouté illégalement des avocats

Une zone de police de Flandre orientale a violé la confidentialité des échanges entre des avocats et leurs clients, ce qui est illégal, rapporte vendredi De Tijd.

  1. Les Wallons ayant refusé explicitement le vaccin auront une seconde chance à partir de fin juin
    MISE À JOUR

    Les Wallons ayant refusé explicite­ment le vaccin auront une seconde chance à partir de fin juin

    Les personnes résidant en Flandre ou en Wallonie qui ont déjà reçu une invitation pour leur vaccination contre le coronavirus et qui ont explicitement refusé celle-ci ne seront plus automatiquement réinvitées. Elles peuvent toutefois se réinscrire via la plateforme Qvax, indique mardi Gudrun Briat de la taskforce vaccination. Les personnes qui ne se sont pas présentées à leur rendez-vous recevront, elles, bien une nouvelle invitation. En Wallonie, les citoyens auront une seconde chance à partir de la fin juin, contre fin août pour la Flandre. À Bruxelles, cette possibilité de se réinscrire est permanente.
  2. La Terrasse 02 à Uccle accusée de racisme: des clients recalés en raison de leur couleur de peau?

    La Terrasse 02 à Uccle accusée de racisme: des clients recalés en raison de leur couleur de peau?

    La polémique enfle. Sur les réseaux sociaux, Paul Newman, a partagé une vidéo où il évoque des incidents racistes à l’entrée de la Terrasse 02 à Uccle, un endroit prisé de la capitale. Selon lui, l'accès à l’établissement est fait “au faciès”. L’entrepreneur bruxellois rapporte plusieurs anecdotes pour assurer qu’il ne s'agit pas d’un “fait isolé”. Les propriétaires se défendent et jugent infondées les accusations qui leur sont adressées.
  3. Ce que l’on sait sur les victimes de l’effondrement d'un bâtiment à Anvers

    Ce que l’on sait sur les victimes de l’effondrement d'un bâtiment à Anvers

    Cinq personnes ont été tuées dans l’effondrement d’un bâtiment scolaire en travaux vendredi à Anvers. Quatre des victimes étaient de nationalité portugaise. La dernière victime était un Moldave. Selon le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever (N-VA), la femme d’une des victimes était mariée depuis peu et venait de perdre un enfant. Elle était à Anvers en vacances pour rendre visite à son mari.