Plein écran
© photo_news

La police de Charleroi avertit de plusieurs radars de contrôle routier

Comme toutes les zones de police en Belgique, celle de Charleroi doit remplir sept missions de base: le travail de quartier, l’accueil zonal, l’intervention, l’assistance policière aux victimes, la recherche locale, le maintien de l’ordre public et la circulation routière. Évidemment, le respect des mesures de confinement et de distanciation sociale était devenu une priorité ces derniers temps. Mais en même temps que le déconfinement de la société, la police carolo va retaper sur le clou des contrôles routiers.

La Zone de Police de Charleroi vient de dévoiler les lieux de ses prochains contrôles routiers. Tout d’abord et avant tout, un Lidar a été installé à la Chaussée de Châtelet à Gilly. Il y restera jusqu’au 25 mai.

Ensuite, les forces de l’ordre carolos ont communiqué sur les contrôles de vitesse qu’elles allaient effectuer ces jours-ci. Elles se déploieront en trois endroits différents par jour. D’autres contrôles inopinés peuvent être évidemment menés en parallèle.

Les dates et les endroits

Voici les dates et les lieux des contrôles “radar” sur l’entité de Charleroi pour le mois en cours!

• 19 mai 2020

- Charleroi: route de Mons
- Marcinelle: avenue Paul Pastur
- Dampremy: chaussée de Bruxelles

• 20 mai 2020

- Jumet: rue Saint Ghislain
- Marcinelle: rue des Closières
- Couillet: rue de Gilly

• 21 mai 2020

- Gilly: chaussée de Fleurus
- Ransart: rue de la Flanière
- Lodelinsart: rue Cornélis Debruyn

• 22 mai 2020

- Lodelinsart : rue du Chenois
- Gosselies : rue Pont-à-Migneloux
- Roux : rue de la Victoire

• 23 mai 2020

- Marcinelle: rue de Jamioulx
- Mont-sur-Marchienne: route de Bomerée
- Ransart: rue Dandois

• 24 mai 2020

- Jumet: rue Saint Ghislain
- Jumet: rue Puissant
- Ransart: chaussée de Gilly.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.

  1. Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    La commission des Finances de la Chambre a approuvé mardi, à l'unanimité moins l'abstention du PTB, le projet de loi qui couvre les crédits fédéraux pour avril, mai et juin. Le texte accorde un milliard d'euros à la provision interdépartementale afin de faire face aux dépenses urgentes de la crise. Une grande partie sera affectée aux dépenses sanitaires, a indiqué le ministre du Budget, David Clarinval.