DR/ Facebook
Plein écran
© DR/ Facebook

La police met fin à un rassemblement à Anvers, une personne arrêtée

La police anversoise a dû mettre fin à une fête réunissant plus d’une centaine de jeunes sur les quais de l’Escaut samedi soir. Si le lieu a attiré du monde toute la journée, la situation a dégénéré peu après 19 heures, selon la police. Une personne a été arrêtée et cinq enceintes pour diffuser de la musique ont été confisquées. 

  1. Les organisateurs de “La Boum 2” menacent d’aller en justice si la police est présente en masse le 1er mai

    Les organisa­teurs de “La Boum 2” menacent d’aller en justice si la police est présente en masse le 1er mai

    À l’heure d’écrire ces lignes, plus de 20.000 personnes ont manifesté leur intérêt pour “La Boum 2", un nouveau rassemblement de jeunes prévu le 1er mai dans le Bois de la Cambre, à Bruxelles. Les organisateurs de l’événement ont demandé l’autorisation à la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, en vain. Le collectif L’Abîme menace désormais de saisir la justice si la police est à nouveau présente en masse dans le parc bruxellois le 1er mai. “Afin de faire condamner ces graves atteintes à notre santé mentale et à l’ordre public”, déclare le collectif dans un communiqué.