Plein écran
Les portiques comparent la photo du passeport du passager et son visage © Belga

La police se débarrasse des portiques de sécurité à 2,4 millions d’euros de Zaventem

Les "e-gates" à Brussels Airport, systèmes de contrôle automatique de passeports, vont disparaitre. "Nous allons les remplacer par un système plus performant", indique la police fédérale vendredi dans les journaux du groupe Mediahuis.

Les "e-gates", portiques utilisés depuis moins de cinq ans et qui ont coûté 2,4 millions d'euros, étaient le cheval de bataille du ministre de l'Intérieur de l'époque, Jan Jambon (N-VA), soucieux de renforcer la sécurité à l'aéroport dans un contexte d'attentats.

Mais ces portiques, qui reconnaissent le visage des passagers en comparant la photo de leur passeport, sont régulièrement défectueux. Les syndicats policiers y voient d'ailleurs "un gaspillage de l'argent des contribuables". Ils espèrent que le nouveau système sera plus efficace, bien que son coût et sa mise en œuvre soient encore inconnus.

  1. Le Belge contaminé par le coronavirus peut quitter l'hôpital
    Mise à jour

    Le Belge contaminé par le coronavi­rus peut quitter l'hôpital

    Le Belge qui a été admis à l’hôpital Saint-Pierre, à la suite d’un test positif au nouveau coronavirus Covid-19, peut rentrer chez lui. Il n’est plus infecté par le virus et n’est donc plus contagieux pour son entourage, a indiqué le SPF Santé publique à l’agence Belga. Huit autres personnes placées en quarantaine au sein de l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek pourront quant à elles en sortir dimanche.