Plein écran
Archive. © photo_news

La police sort l'hélicoptère pour retrouver des jantes de voiture

La police de Mons-Quévy a peut-être commis un petit excès de zèle ce week-end.

L'hélicoptère de la police fédérale est généralement sollicité pour des opérations de grande envergures un scanning de la circulation ou une éventuelle évasion d'un prisonnier.

À Saint-Symphorien pourtant, on déploie les grands moyens pour un vol de jantes de voiture. C'est ce que relate La Province. Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme a contacté la police pour signaler un vol de jantes de voiture en flagrant délit. Les voleurs ont finalement pris la fuite en déclenchant l'alarme de la voiture.

À leur arrivée, les policiers n'ont pas pu les intercepter. C'est alors que l'hélicoptère de la zone a été appelé en renfort. En dépit de ce déploiement de moyens, les malfrats ont poursuivi leur route. Ce n'est que par l'intermédiaire d'un agent, alerté par le comportement suspect d'un véhicule, que les malfaiteurs seront appréhendés.

L'un des voleurs est passé aux aveux et a mené à l'arrestation de quatre personnes. Comme quoi, pour obtenir des résultats, il ne faut pas toujours déployer les grands moyens.