"Si nous trouvons un cycliste à 50 kilomètres de sa maison, nous n'avons rien à dire sur le fait que ce n'est pas autorisé", regrette la police.
Plein écran
"Si nous trouvons un cycliste à 50 kilomètres de sa maison, nous n'avons rien à dire sur le fait que ce n'est pas autorisé", regrette la police. © VTM

La police veut des règles plus claires sur la distance que vous pouvez parcourir

La police réclame de la part du Conseil national de sécurité des règles plus claires sur les promenades, la course à pied et les balades à vélo en ces temps de coronavirus, indiquent jeudi Het Nieuwsblad et De Standaard.

Actuellement, la directive est que ce type de déplacements doivent être faits à proximité de votre domicile et qu’ils ne peuvent avoir lieu en groupe. Mais c’est beaucoup trop vague, estime Nicholas Paelinck, président du Comité permanent de la police locale. “Sur cette base, la police peut difficilement faire respecter la loi. Si nous trouvons un cycliste à 50 kilomètres de chez lui, nous n’avons rien à dire sur le fait que ce n’est pas autorisé. Et qu’en est-il de tous ces randonneurs ? S’ils disent qu’ils n’ont pas pris la voiture et qu’ils ont déjà parcouru cinq kilomètres depuis leur domicile, il n’y a rien que nous puissions faire”.

C’est pourquoi la police demande des directives concrètes. Comme en France, où tous les déplacements non essentiels sont limités à une heure par jour, à un kilomètre autour de la maison. M. Paelinck ne souhaite pas commenter la distance ou la durée exacte. “Tant que c’est clair, non seulement pour nous, mais aussi pour les autres”, précise-t-il.

Le Ministère de l’Intérieur répond à cela que les mesures sont constamment évaluées et ajustées si nécessaire. “Mais pour l’instant, la règle pour les cyclistes reste la suivante: roulez seul et faites appel à votre bon sens.”