Photo News
Plein écran
© Photo News

“La porte de sortie de la crise, c'est une vaccination rapide”

La porte de sortie de la crise que nous vivons, c'est une vaccination rapide, ont estimé une dizaine d'experts rassemblés virtuellement par l'université catholique de Louvain (UCLouvain), mardi.

  1. Un vol de TUI fly décolle avec des heures de retard et atterrit à Paris au lieu de Bruxelles: des passagers refusent de débarquer

    Un vol de TUI fly décolle avec des heures de retard et atterrit à Paris au lieu de Bruxelles: des passagers refusent de débarquer

    Un vol de la compagnie TUI fly reliant Fès, au Maroc, à Bruxelles, ne s’est pas passé comme prévu vendredi soir. A cause d’un petit problème technique, les passagers ont d’abord été forcés de passer la nuit à l’aéroport de Fès, sans recevoir à boire, ni à manger. Le lendemain, à bord de l’avion, ils ont ensuite appris que celui-ci avait atterri à Paris, et non à Bruxelles. Une vive tension est alors apparue à Orly, où une partie des voyageurs a refusé de débarquer pour monter dans des navettes.
  2. Le vice-président d'un cercle étudiant retrouvé grièvement blessé après une soirée à Gand: “Quand il n’est pas rentré, nous nous sommes inquiétés”

    Le vi­ce-président d'un cercle étudiant retrouvé grièvement blessé après une soirée à Gand: “Quand il n’est pas rentré, nous nous sommes inquiétés”

    Dali van Buynder (20 ans), vice-président de l’association d’étudiants Politeia à Gand, a été retrouvé dans la rue grièvement blessé samedi après-midi. Sa famille, le cercle et la police tentent de comprendre ce qu’il s’est passé alors qu’il avait disparu pendant 13 heures après une soirée à l’Overpoort, à Gand.
  3. Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »
    Livios

    Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »

    Il y a un peu plus de sept ans, quatre familles ont ainsi décidé d’unir leurs moyens pour acheter une maison passablement délabrée. L’idée était de la démolir pour reconstruire plusieurs habitations à sa place. Thomas et Katrien ont été le quatrième et dernier couple à rejoindre le projet. Une décision qu’ils n’ont jamais regrettée. Jettez un coup d’œil dans leur maison grâce au site de construction Livios.