Plein écran
Delphine Boël, le 29 novembre 2019. © Photo News

La poste valide par erreur un faux timbre à l’effigie de Delphine Boël

“Je me suis dit que c’était une bonne idée pour tenter de faire rentrer Delphine Boël dans la famille royale”, a déclaré Marc Thomée, un habitant de Spa.

Le libraire Marc Thomée est connu à Spa pour être adepte du pastafarisme. Il fait encore parler de lui aujourd’hui pour son action en faveur de Delphine Boël. Le Spadois a trouvé sur Facebook un faux timbre à l'effigie de la fille du roi Albert II. Il a donc entrepris de le coller sur une carte postale et de se l’envoyer par la poste. Il a été heureusement surpris de recevoir la carte postale officiellement oblitérée. 

La société bpost n’est en revanche pas très heureuse de cette démarche. Delphine Van Bladel, sa porte-parole, a expliqué que le timbre utilisé par Marc Thomée était une “contrefaçon”, ce qui implique son lot de sanctions. Les équipes juridiques de la firme étudient donc actuellement si une plainte peut être déposée. “Nous nous réservons le droit de porter plainte”, ajoute la porte-parole. 

Le timbre présent sur la carte postale avait été rejeté par une machine qui oblitère les lettres reçues par bpost. C’est lors du tri manuel qu’une erreur a été commise. “Chaque jour, bpost reçoit environ sept millions de lettres”, explique Delphine Van Bladel. “On a pu remonter jusqu’à cette erreur et prendre les mesures nécessaires pour que ça n’arrive plus”.

  1. Le Belge contaminé par le coronavirus peut quitter l'hôpital
    Mise à jour

    Le Belge contaminé par le coronavi­rus peut quitter l'hôpital

    Le Belge qui a été admis à l’hôpital Saint-Pierre, à la suite d’un test positif au nouveau coronavirus Covid-19, peut rentrer chez lui. Il n’est plus infecté par le virus et n’est donc plus contagieux pour son entourage, a indiqué le SPF Santé publique à l’agence Belga. Huit autres personnes placées en quarantaine au sein de l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek pourront quant à elles en sortir dimanche.