Plein écran
© BELGA

La première mission (surprise) de la princesse Elisabeth

La Reine avait laissé entendre à la fin d'une précédente mission au Laos que ses enfants souhaitaient l'accompagner, mais qu'ils étaient dans l'impossibilité de le faire car ils ne pouvaient pas manquer l'école. 

L'agenda de la princesse Elisabeth, qui aura 18 ans en octobre, le permet désormais. "Rendre service via des projets sociaux s'inscrit parfaitement dans la formation qu'elle suit actuellement au Pays de Galles", selon le Palais.

La décision sur la participation de la jeune femme a été prise tardivement. Il s'agit de sa toute première mission à l'étranger. Mère et fille suivront le même programme pendant les trois jours du séjour, qui débutera mardi avec la visite d'un camp de réfugiés et se terminera jeudi avec une rencontre avec le peuple massaï.

Plein écran
© BELGA

Première apparition d’envergure

Plein écran
La princesse Elisabeth et la reine Mathilde au camp de réfugiés de Kakuma, au Kenya. © BELGA

Pendant les vacances de Pâques, fin avril, Elisabeth avait accompagné son père, le roi Philippe, lors d'une visite aux pompiers. C’est la première fois que la Princesse participe à une mission de cette envergure. Jusqu’à présent, ses apparitions publiques se limitaient à une présence au Concours Reine Elisabeth ou à un bref discours lors de la commémoration de la Première Guerre mondiale. Elisabeth a étudié à l’Atlantic College au Pays de Galles, cette année. L’humanitaire constitue une part importante de sa formation. Il est même fort possible que le voyage au Kenya fasse partie de son travail scolaire. 

Mathilde, Présidente honoraire de l’Unicef

La reine Mathilde a accompli plusieurs missions en Haïti, en Éthiopie, au Laos et au Mozambique. À chacun de ses retours, elle a déclaré avoir rapporté des documents et des éléments pour que ses enfants comprennent l’importance de ses missions. Elle souhaite avant tout sensibiliser ses enfants à la situation difficile dans laquelle vivent les autres. Lorsqu’elle était étudiante, Mathilde voyageait déjà énormément. Elle a même accompli une mission de bénévolat, en Égypte.

Plein écran
© BELGA