belga
Plein écran
© belga

La prison a renforcé les convictions de Jean-Louis Denis

VideoAnnoncée samedi vers 8h30, la sortie de Jean-Louis Denis de la prison d'Ittre a finalement eu lieu aux environs de 11h. Celui qui est surnommé "le soumis" a réaffirmé dès cette sortie ses convictions religieuses ainsi que son point de vue sur l'incompatibilité de l'islam avec la démocratie. Jean-Louis Denis a terminé de purger une peine de cinq ans de prison infligée par la cour d'appel de Bruxelles. Il était détenu dans la section "Deradex" de la prison d'Ittre, une aile de la prison réservée aux détenus radicalisés. Une section dont il considère qu'elle n'est qu'un endroit de "torture psychologique".

  1. Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    L’année dernière, une centaine de manifestant(e)s antifascistes s’étaient rendu(e)s à Gilly (Charleroi) pour protester contre une réunion privée organisée par un nouveau parti d’extrême droite, le Parti National Européen (PNE). La police locale avait employé la manière forte pour disperser les contestataires. Ce qui a conduit le bourgmestre, Paul Magnette (PS), à demander une enquête à l’Inspection générale de la police fédérale et de la police locale. Les résultats sont maintenant connus.