Plein écran
Siegfried Bracke, Francis Delpérée et Laurette Onkelinx (archives) © BELGA

La quasi totalité des députés fédéraux ont réclamé leur indemnité de sortie

Presque tous les députés qui ne se sont pas représentés ou n’ont pas été réélus au parlement fédéral ont réclamé leur indemnité de sortie. En réalité... un seul y aurait officiellement renoncé. 

Ils y ont légalement droit. Le Soir rappelle néanmoins que ces députés avaient affirmé l’an passé “ne pas savoir” s’ils la réclameraient. Cette indemnité de sortie, au même titre que les “parachutes dorées” du secteur public, n’a en effet plus trop la cote auprès d’une majorité de la population qui peine souvent à joindre les deux bouts. 

Comment est calculée cette indemnité?

Elle s’élève à deux mois de salaire par année passée au Parlement, avec un minimum de 4 mois et un maximum de 24 (depuis 2014). Richard Miller (MR) touchera ainsi son salaire pendant 30 mois et Laurette Onkelinx pendant 48 mois. 

70 députés sont concernés et Francis Delpérée (cdH) est le seul à y avoir renoncé. 

Plein écran
Richard Miller © photo_news
Plein écran
Francis Delpérée (cdH) © BELGA
Plein écran
Laurette Onkelinx (PS) © Photo News