Bernard Clerfayt, le ministre bruxellois en charge de la Transition numérique
Plein écran
Bernard Clerfayt, le ministre bruxellois en charge de la Transition numérique © BELGA

La Région bruxelloise veut commercialiser son réseau de fibre optique

La Région de Bruxelles-Capitale va mutualiser et proposer aux opérateurs télécoms son réseau de fibre optique, long de plus de 400 km, annonce mardi L'Echo.

  1. Trois quarts des soignants bruxellois de première ligne ont nié l’appel à se faire vacciner

    Trois quarts des soignants bruxellois de première ligne ont nié l’appel à se faire vacciner

    Seuls 25% des quelque 29.000 soignants bruxellois de première ligne ont répondu aux invitations numériques pour se faire vacciner envoyées en février, a indiqué mardi Inge Neven, responsable de l’inspection de la santé à Bruxelles pour la Commission communautaire commune (Cocom). Afin d’atteindre les quotas fixés par jour malgré ce faible taux de réponse, le centre du Heysel a été ouvert depuis lundi à des policiers d’intervention et à des soignants de collectivités non résidentielles de soins de santé. Le centre Pacheco reste réservé aux soignants de première ligne. Les autres centres de vaccination bruxellois seront ouverts à compter de la mi-mars.
  2. Saisie de 20 kg de cannabis et de 300.000 euros à la suite d'un contrôle à Anderlecht

    Saisie de 20 kg de cannabis et de 300.000 euros à la suite d'un contrôle à Anderlecht

    La police a saisi 20 kilos de cannabis lors du contrôle d'une camionnette le dimanche 21 février à Anderlecht et 300.000 euros à la suite de perquisitions aux domiciles des deux suspects qui étaient à son bord, a indiqué mardi soir le parquet de Bruxelles, confirmant ainsi une information de Sudinfo. Les deux hommes ont été incarcérés. La chambre du conseil a depuis lors confirmé leurs mandats d'arrêt.
  3. Faux départ pour la loi pandémie? “Elle ne constitue pas une base légale valable”

    Faux départ pour la loi pandémie? “Elle ne constitue pas une base légale valable”

    L’avant-projet de loi relatif “aux mesures de police administrative lors d’une situation d’urgence épidémique”, mieux connu sous l’appellation générique ‘loi pandémie’ ne constitue pas une base légale valable pour le traitement des données qui pourraient être effectuées dans le cadre de la mise en place des mesures de police. Il donne lieu à “une violation des principes de légalité et de prévisibilité”. “Il doit être revu”, juge l’Autorité de Protection des Données.
  1. Un yacht hors de contrôle s'écrase contre un quai dans les Caraïbes
    Play

    Un yacht hors de contrôle s'écrase contre un quai dans les Caraïbes

    2 mars
  2. Jennifer Lopez vante les mérites de sa marque “JLo Beauty” avec un selfie des plus sexy
    Play

    Jennifer Lopez vante les mérites de sa marque “JLo Beauty” avec un selfie des plus sexy

    2 mars