Plein écran
© photo_news

La remise en circulation du métro à Anderlues ne s’est pas faite sans heurt

InterviewDepuis mercredi, le métro circule de nouveau à Anderlues. Les lignes M1 et M2 avaient été partiellement suspendues depuis 2017 suite à des travaux de rénovation des voies de tram, la mise en place d’une nouvelle signalisation ferroviaire et la création de nouveaux aménagements pour les voyageurs.

Un petit accrochage entre un tram et une voiture ainsi qu’un problème de signalisation ont eu lieu depuis la remise en circulation du métro à Anderlues. Il n’y a eu aucun blessé à déplorer. Seuls des dégâts matériels étaient à constater pour la voiture impliquée dans la collision.

Attention

“Cet accident a fait suite à un refus de priorité” nous explique la porte-parole du Transport En Commun Charleroi (TEC Charleroi), Véronique Benoît. “Or, le tram a la priorité sur tous les autres usagers de la route parce que sa distance de freinage est plus grande.”

Il s’agissait visiblement d’une petite erreur d’attention dans le chef de l’automobiliste: “Les Anderlusiens ont un peu perdu l’habitude de voir le tram dans leur environnement. On peut notamment s’en apercevoir car des véhicules continuent à se garer sur les trottoirs malgré la remise en route des lignes M1 et M2.”

Différences

Ces trajets dans la commune d’Anderlues se différencient des autres dans la région de Charleroi: “La signalisation y est spécifique car c’est le seul endroit où le tram roule en simple voie. Ce qui fait que deux trams ne peuvent pas se croiser. En plus, il y a un passage un peu délicat à proximité d’une entrée d’autoroute.”

Du coup, il a fallu préparer le personnel concerné: “272 personnes ont été formées par des moniteurs, des instructeurs. Des exercices pratiques étaient au programme. Chaque jour, cinq ou six personnes se sont retrouvées derrière les manettes pour repérer le parcours et pour bien appliquer la conduite défensive.”

Signalisation

Quant au problème de signalisation, il était dû à un fusible qu’il a fallu remplacer. “Mais cela n’a pas coupé l’exploitation” réagit Véronique Benoît. 

D’ailleurs, la signalisation a été remise à neuf lors des travaux: “Elle ne répondait plus aux normes de sécurité en vigueur. Désormais, c’est le cas comme sur l’ensemble du réseau carolo. À présent, le tram ou métro freine automatiquement si un chauffeur franchissait un feu rouge par mégarde.” Évidemment, il faut encore que le système de freinage automatique fonctionne correctement. Dans le passé, quelques incidents ont déjà été observés ailleurs en Belgique ou à l’étranger. Mais pour l’instant, tout roule à Charleroi!