Le docteur Philippe Devos.
Plein écran
Le docteur Philippe Devos. © ABSyM

La réponse cinglante de Philippe Devos à Maggie De Block

Dans un entretien accordé lundi aux titres du groupe Sudpresse, la ministre de la Santé Maggie De Blok a indiqué ne pas avoir eu l’intention de démissionner malgré les nombreuses critiques sur sa gestion de la crise. Le docteur Philippe Devos, président de l’Absym, le syndicat des médecins, a réagi sur Twitter.

  1. Le taux de reproduction du virus repasse à 1, pour la première fois depuis avril
    Coronavirus

    Le taux de reproducti­on du virus repasse à 1, pour la première fois depuis avril

    Le taux de reproduction du coronavirus est de nouveau passé à 1 dans notre pays, a rapporté jeudi le virologue Steven Van Gucht de l'Institut de santé publique Sciensano. Cela signifie qu'un malade atteint du Covid-19 contamine lui-même une nouvelle personne en moyenne. C'est la première fois que ce taux passe au-dessus de 1 depuis le 4 avril, lors du pic épidémiologique. Il se situait alors à 1.06.
  2. Les six partis de l'Arizona réunis aujourd'hui
    mise à jour

    Les six partis de l'Arizona réunis aujour­d'hui

    Des “experts” (ou “sherpas”) des six partis de la coalition Arizona envisagée se réunissent aujourd’hui pour se pencher sur un texte appelé à constituer la base des négociations gouvernementales, avec l’idée de permettre aux présidents de partis de se rencontrer ensuite en cas d’avancées, peut-être dès demain, selon des sources du quotidien flamand De Morgen. Il s’agit d’une première réunion plénière entre les partis de l’actuel gouvernement minoritaire (MR, CD&V et Open Vld) avec la N-VA, le cdH et le sp.a. Le PS est toujours le bienvenu, mais doit attendre un peu.
  3. Sophie Wilmès presse Sciensano de publier à nouveau les chiffres quotidiens
    Coronavirus

    Sophie Wilmès presse Sciensano de publier à nouveau les chiffres quotidiens

    “Nous avons demandé à (l’institut belge de santé) Sciensano d’à nouveau donner des chiffres quotidiens. Ou d’au moins donner les chiffres quotidiens aux experts”, a indiqué la Première ministre Sophie Wilmès à la Chambre. Plus tôt dans la journée, sur Twitter, le virologue Emmanuel André, ancien porte-parole interfédéral coronavirus et ex-coordinateur du traçage Covid-19, avait invité Sciensano à changer de mode de surveillance, l’institut communiquant désormais sur base de moyennes.