Le cabinet du ministre de la Santé a recommandé mercredi de ne plus utiliser les masques proposés gratuitement par les autorités fédérales.
Plein écran
Le cabinet du ministre de la Santé a recommandé mercredi de ne plus utiliser les masques proposés gratuitement par les autorités fédérales. © BELGA

La réponse d’Avrox à la recommandation du fédéral de ne plus utiliser ses masques

Avrox indique jeudi "prendre acte" de la recommandation du gouvernement fédéral de ne plus utiliser ses masques gratuitement proposés l'an dernier via les pharmaciens, dans l'attente de résultats d'une enquête complémentaire sur leur toxicité potentielle. L'entreprise s'étonne toutefois "que tous les autres masques en tissu commercialisés ne soient pas concernés par cet avis".

  1. Une fraude lors de l’achat de millions de masques par la Belgique? La “référence” d’Avrox pose question

    Une fraude lors de l’achat de millions de masques par la Belgique? La “référence” d’Avrox pose question

    Le gouvernement belge a acheté, en juin dernier, plusieurs millions de masques à une société luxembourgeoise inconnue au bataillon. Le contrat à hauteur de 45 millions d’euros fait toujours l’objet d'une enquête. Het Laatste Nieuws s’est penché sur le dossier de son côté et a mis au jour une “facture”suspecte jusqu’ici non dévoilée. Et pour cause, elle soulève beaucoup de questions auxquelles les parties prenantes refusent de répondre. Le spectre de la fraude se précise-t-il?