La rue Maghin repasse en double sens. Une décision qui ne plaît pas à tout le monde...
Plein écran
La rue Maghin repasse en double sens. Une décision qui ne plaît pas à tout le monde... © Gracq Liège

La rue Maghin à Liège à nouveau en double sens: “Un fiasco complet”

Après une consultation citoyenne, la Ville de Liège a décidé de remettre la rue Maghin en double sens. Si cette nouvelle satisfait la majeure partie des riverains, elle ne répond qu’aux attentes d’un petit pourcentage de la population dans le quartier. D’aucuns parlent de ce dossier de mobilité comme d’un “fiasco” complet. Les associations Gracq Liège et Urbagora s’opposent à cette décision et lancent une pétition.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. Mobilité compliquée à Liège: les employeurs ont aussi un rôle à jouer

    Mobilité compliquée à Liège: les employeurs ont aussi un rôle à jouer

    À Liège et dans la région, les dégâts occasionnés par les inondations de juillet dernier sont colossaux. Routes, tunnels, ponts et berges doivent être nettoyés, sécurisés, voire reconstruits. Les travaux, vu leur ampleur, prendront du temps. En attendant, circuler à Liège est devenu problématique. En complément des pistes avancées par la Task Force Mobilité liégeoise, ce mardi, l’Union Wallonne des Entreprises donne quelques conseils pour fluidifier le trafic et faciliter les déplacements.
  3. La manifestation dégénère à Bruxelles: la police riposte avec le canon à eau et des gaz lacrymogènes
    Mise à jour

    La manifesta­ti­on dégénère à Bruxelles: la police riposte avec le canon à eau et des gaz lacrymogè­nes

    Une manifestation contre les mesures sanitaires dans le cadre de l'épidémie de Covid-19 se tient en ce moment à Bruxelles. Baptisé "Marche pour la Liberté Acte 2", ce nouveau rassemblement entend capitaliser sur le succès de la première "Marche Nationale" du 21 novembre dernier qui avait rassemblé près de 35.000 participants selon un décompte de la police. La marche se déroule pour le moment dans une ambiance assez chaotique. La police a sorti le canon à eau pour disperser un noyau de perturbateurs.