Plein écran
© photo news

La saisie sur la pension de Despiegeleer passe de 400 à 1.800 euros par mois

La pension de l'ancien échevin de Charleroi Claude Despiegeleer est saisie à hauteur de 1.800 euros chaque mois afin d'épurer sa dette vis-à-vis de la Ville de Charleroi, contre les 400 euros mensuels prévus dans un premier plan de remboursement, écrit mardi SudPresse. A ce rythme, il lui faudra 106 ans pour s'en acquitter totalement.

Claude Despiegeleer doit près de 2,3 millions d'euros à la Ville de Charleroi après sa condamnation dans le dossier de la Carolo bis. Un précédent plan de recouvrement prévoyait un remboursement mensuel de 400 euros, soit un étalement jusque 2495, mais il avait été retiré car le collège communal n'était pas compétent pour prendre cette décision.

Le service des finances de l'administration carolo a donc mandaté un huissier pour effectuer une saisie sur la pension de l'ancien échevin. Désormais, 1.800 euros y sont prélevés chaque mois afin de rembourser la Ville de Charleroi mais également d'éventuels autres créanciers. A ce rythme, si l'ensemble de la somme est transmis à la Ville, la dette sera totalement apurée dans 106 ans, calcule le journal.