RV
Plein écran
© RV

La Slovaquie "choquée" par les violences policières survenues à l’aéroport de Charleroi

Les responsables politiques slovaques ont réagi vendredi avec indignation à la vidéo montrant des violences policières meurtrières sur un Slovaque à l'aéroport de Charleroi.

  1. Selon l’avocat de la policière, son salut hitlérien était une “blague”: “Elle n’avait que 22 ans”

    Selon l’avocat de la policière, son salut hitlérien était une “blague”: “Elle n’avait que 22 ans”

    La jeune policière qui a effectué un salut hitlérien dans une cellule de l’aéroport de Charleroi regrette beaucoup son geste. “Mais cet homme n’est pas mort à cause de ce geste”, affirme son avocat aux journalistes de Het Laatste Nieuws. Il souligne que l’atmosphère était très tendue au moment de l’arrestation de Jozef Chovanec. “La situation était de plus en plus explosive. La policière était encore jeune et elle a trouvé ça drôle.”
  2. Passager décédé à l’aéroport de Charleroi: “Le salut nazi a été honteusement tiré de son contexte”

    Passager décédé à l’aéroport de Charleroi: “Le salut nazi a été honteuse­ment tiré de son contexte”

    Jozef Chovanec, un Slovaque de 38 ans et père d’une petite fille, est décédé il y a deux ans et demi après une arrestation musclée à l’aéroport de Charleroi. Sur les images prises par les caméras de surveillance, on aperçoit une policière qui semble s’amuser de la situation en faisant un salut hitlérien. Le syndicat de police SNPS défend sa collègue en rappelant que la vidéo doit être remise dans son contexte.
  3. La veuve du passager mort au BSCA: “Après 2 ans et demi, la Belgique tombe des nues?”

    La veuve du passager mort au BSCA: “Après 2 ans et demi, la Belgique tombe des nues?”

    Cela ne lui rendra pas son mari, mais Henrieta, la veuve du Slovaque décédé après une arrestation musclée à l’aéroport de Charleroi en 2018, est quelque peu soulagée que la Belgique semble enfin se réveiller face à son dossier. Le ministre de la Justice Koen Geens a demandé à revoir le dossier et la police fédérale lance une enquête disciplinaire. “C’est un début”, réagit la Slovaque de 40 dans une interview avec Het Laatste Nieuws. “Cela me semble cependant hallucinant, ce qu’il se passe en Belgique”.
  4. Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarrassant
    Montelco

    Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarras­sant

    En moyenne, un ménage belge avec un forfait 4 en 1 paie 106 euros par mois pour son abonnement internet, télévision, ligne fixe et mobile. Les familles avec un forfait 3 en 1 (sans abonnement mobile) paient 68 euros, selon les chiffres de Statbel. En comparant, chaque famille peut faire de belles économies. Surtout si vous supprimez votre ligne fixe. MonTelco.be a fait le calcul.
  5. Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers
    Montelco

    Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers

    64 % des Belges ont un forfait télécom. La plupart choisissent un forfait avec l’internet fixe, la téléphonie fixe, la télévision et les services mobiles. C’est ce qui ressort des chiffres les plus récents de l’IBPT, le chien de garde fédéral des télécoms. Quel est le « pack quadruple play » le moins cher ? Et quelle offre est la meilleure si vous n’avez pas besoin de la télévision ou d’une ligne fixe ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  1. Passager mort dans une cellule du BSCA: le numéro 2 de la police fédérale fait un pas de côté
    Mise à jour

    Passager mort dans une cellule du BSCA: le numéro 2 de la police fédérale fait un pas de côté

    André Desenfants, le numéro 2 de la police fédérale, a décidé de faire un pas de côté suite à la médiatisation d’images de vidéosurveillance datant de 2018 où l’on voit la manière dont un Slovaque de 38 ans décède dans sa cellule après une arrestation qui a mal tourné à l’aéroport de Charleroi. Sur les images, qui n’étaient jamais remontées à la direction de la police fédérale jusqu’hier, l’attitude de plusieurs agents crée la polémique. Un salut nazi, l’attitude déplacée et visiblement amusée de certains agents, mais aussi les gestes “disproportionnés” pour maintenir l’homme inanimé choquent. L’incompréhension est grande, d’autant que l’affaire avait curieusement été passée sous silence et que l’enquête est au point mort tandis que les policiers sont toujours en service.
  2. Il meurt après une arrestation musclée à l’aéroport de Charleroi: “Les policiers se moquaient de mon mari alors qu’il était en train de mourir”

    Il meurt après une arrestati­on musclée à l’aéroport de Charleroi: “Les policiers se moquaient de mon mari alors qu’il était en train de mourir”

    Jozef Chovanec, un Slovaque de 38 ans et père d’une petite fille, est décédé il y a deux ans et demi après une arrestation musclée à l'aéroport de Charleroi. Sur les images prises par les caméras de surveillance, on aperçoit des agents de police rester sur lui pendant plusieurs minutes dans sa cellule de l'aéroport wallon. Une policière semble également s’en amuser en faisant un salut hitlérien. “En voyant les images de la mort de George Floyd aux États-Unis, je me suis dit que mon mari est mort de la même manière”, confie aujourd’hui son épouse Henrieta, qui réclame justice. Attention, les images de la vidéo ci-dessous peuvent choquer.
  3. Décès d'un passager à l’aéroport de Charleroi: le CCOJB n'acceptera jamais la banalisation du salut hitlérien

    Décès d'un passager à l’aéroport de Charleroi: le CCOJB n'accepte­ra jamais la banalisati­on du salut hitlérien

    Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) n'acceptera jamais la banalisation du salut hitlérien, a indiqué jeudi le comité. "Lors d'une arrestation particulièrement musclée à l'aéroport de Charleroi en 2018, une policière a été filmée en train d'effectuer un salut hitlérien. Les images de cette arrestation ont circulé cette semaine. Elles sont choquantes à plus d'un titre", clame le CCOJB.