Plein écran
© Photo News

La soirée d'information sur le centre d'asile de Bilzen se déroule dans le calme

La soirée d'informations organisée par la Croix-Rouge à propos du futur centre d'accueil pour demandeurs d'asile de Grote Spouwen (Bilzen, Limbourg) se déroule jeudi soir de manière sereine. Seuls les habitants des villages de Grote et Kleine Spouwen sont invités, afin d'éviter toute manifestation.

Plein écran
Wake Warm Bilzen © Benoit De Freine

Les habitants de Spouwen ont reçu une invitation personnelle pour cette session d'informations. Toutes les autres personnes, y compris la presse, ne sont pas autorisées à y assister. Deux sessions sont programmées jeudi soir, l'une à 19h00, l'autre à 21h00, afin de permettre à tous l'accès à la petite salle.

La Croix-Rouge et les autorités communales veulent de cette manière informer de manière sereine les riverains concernés. Ceux-ci ont la possibilité de poser leurs questions. Celles qui n'auront pas pu être abordées jeudi soir recevront une réponse ultérieurement. "Tout se déroule très bien et dans l'ordre. Nous avons eu deux fois salle comble: 160 personne à la première session et 180 pour la deuxième. Nous n'avons naturellement pas pu convaincre tout le monde", a indiqué le bourgmestre Johan Sauwens. "Les orateurs viennent de la Croix-Rouge et de Fedasil. On retrouve aussi Jolein Martens, qui a été désignée par l'Agence flamande pour l'intégration (Agentschap Integratie en Inburgering ) comme personne de contact entre la population et les autorités.”

Le bâtiment avait été la proie d'un incendie criminel dans la nuit du 10 au 11 novembre. La date de son ouverture reste incertaine. Celle-ci n'aura à coup sûr pas lieu avant le 15 décembre.

Plein écran
© Photo News
  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.