La victime hors de danger

  1. Mohamed Abrini, “l’homme au chapeau”, espérait qu'on le ferait évader de la prison de Bruges

    Mohamed Abrini, “l’homme au chapeau”, espérait qu'on le ferait évader de la prison de Bruges

    Mohamed Abrini, “l’homme au chapeau” des attentats de Bruxelles, espérait, deux mois après son arrestation, que des “gens” le feraient évader. Il aurait voulu que son jeune frère récupère les armes de la cellule terroriste de Bruxelles que les kamikazes avaient cachées avant de frapper à Zaventem et Maelbeek le 22 mars 2016. Des écoutes directes réalisées en prison en attestent, écrivent lundi La Dernière Heure et La Libre Belgique.