Plan Vacances 2020 Ville de Charleroi
Plein écran
Plan Vacances 2020 Ville de Charleroi © Ville de Charleroi

La Ville de Charleroi tire le bilan de son plan “Vacances”

À l’appel du Délégué général aux droits de l’Enfant, Bernard Devos, la Ville de Charleroi avait concocté, avec la collaboration de nombreux services, une vaste programmation d’activités, tout l’été, dans tous les quartiers. L’heure est maintenant au bilan.

  1. L’homme retrouvé au pied de la cathédrale de Tournai était un ancien couvreur

    L’homme retrouvé au pied de la cathédrale de Tournai était un ancien couvreur

    Le corps sans vie d'un homme retrouvé mercredi après-midi au pied de la cathédrale de Tournai est celui d'un ancien couvreur qui a fait une chute mortelle. L'homme avait participé au chantier de restauration de l'édifice et a effectué une visite illicite des lieux. L'enquête porte à présent sur les responsabilités, indique-ton jeudi au parquet de Tournai, selon qui le décès est donc accidentel.
  2. La Ville de Charleroi sort un  énorme plan “Vacances” pour ses jeunes: tout est gratuit ou presque

    La Ville de Charleroi sort un énorme plan “Vacances” pour ses jeunes: tout est gratuit ou presque

    Comme chaque été, la Ville de Charleroi va organiser plusieurs occupations sur son sol. Il y aura des Plaines Educatives de Proximité Saisonnières (PEPS), des stages, les activités ludiques, créatives et sportives d’1, 2, 3, Soleil, les stages novateurs d’Enjoy in C ainsi que toutes les animations habituelles. Mais à cause de la crise du coronavirus, tous les plans sont chamboulés et des mesures de précaution seront prises. De nouvelles activités vont également être mises sur pied pour les jeunes.
  3. Le grand plan “Vacances” de la Ville de Charleroi prend encore de l’ampleur

    Le grand plan “Vacances” de la Ville de Charleroi prend encore de l’ampleur

    La Ville de Charleroi a lancé tout début juillet dernier un grand plan ‘Vacances’ sur tout le territoire carolo. De nombreux programmes estivaux sont prévus. L’idée générale n’est pas d’amener le public des quartiers vers les structures d’accueil mais bien de proposer aux acteurs locaux (opérateurs culturels, écoles de danse, bibliothèques, maisons de jeunes, monde associatif etc.) de sortir de leurs murs et d’aller investir les quartiers.