Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News

La Ville de Charleroi va donner du PEPS à ses jeunes

Le Noël des Mômes, Marcinelle en Montagne... Toutes ces activités destinées aux enfants ont récemment été annulées par la Ville de Charleroi. La faute au coronavirus et à la situation épidémiologique en Belgique et en Europe! Toutefois, une autre organisation du genre aura bel et bien lieu.

  1. La Ville de Charleroi supprime un événement destiné à ses enfants

    La Ville de Charleroi supprime un événement destiné à ses enfants

    Chaque année, avant les congés d’hiver, deux bus anglais se mettent à sillonner le centre-ville de Charleroi. Au départ de la Maison de la Laïcité (rue de France), petit.e.s et grand.e.s peuvent y grimper gratuitement et en descendre à leur guise pour visiter musées, associations, cinéma, bibliothèques et participer à une série d’activités ludiques et pédagogiques (démonstrations, contes, bricolages, spectacles, dégustations, cadeaux, etc.). L’événement s’appelle le Noël des Mômes.
  2. La Commune de Pont-à-Celles a fermé sa plaine de vacances à cause du Covid-19

    La Commune de Pont-à-Cel­les a fermé sa plaine de vacances à cause du Covid-19

    Cela fait quelques semaines maintenant que le Conseil National de Sécurité (CNS) a décidé de rouvrir les plaines de jeux. Il considère que les jeunes enfants sont moins enclins à développer une forme sévère du coronavirus et à propager la maladie. Une dernière étude américaine tend pourtant à contredire cette version même si elle doit encore être affinée. À Pont-à-Celles, la commune n’a voulu prendre aucun risque.