La Ville de Liège prend des mesures face à l’épidémie du coronavirus

Ce mercredi 26 février, la direction générale de la Ville de Liège, la direction du CPAS, la zone de police ainsi, que le docteur Fouad Chamas, président de l’ASBL Liège Ville Santé, se sont réunis pour faire une mise au point sur les diverses informations disponibles et valides concernant le coronavirus, et sur les mesures à prendre.

Illustration.
Plein écran
Illustration. © Photo News

Lors de cette réunion, il a été rappelé que les actions de la Ville, du CPAS et de la zone doivent s’inscrire pleinement dans les mesures décidées à l’échelon fédéral et régional par les ministres compétents, les communes agissant en exécution des décisions prises à ce niveau.

Il a été convenu que l’ensemble des services de la Ville, du CPAS et de la zone de Police, participeraient pleinement à la diffusion à la population des messages de prévention édités par SPF Santé. Dans ce cadre, des affiches seront imprimées par la Ville et apposées dans les lieux en contact avec la population. Une attention toute particulière sera également donnée aux publics fragilisés, notamment les SDF et les personnes âgées. Les messages seront relayés sur les sites de la Ville. 

Il a été convenu que tout devait être mis en œuvre, et ce, dès maintenant, pour assurer la protection des agents de la Ville, du CPAS et de la zone de police et, prioritairement, le personnel en contact avec le public.

Un mise en quarantaine des enfants de retour d’Italie est possible

En ce qui concerne les voyages scolaires en Italie, qu’ils soient ou non organisés par la Ville, il a été estimé nécessaire de les déconseiller vivement. Il n’est, en effet, pas exclu que les autorités belges ou italiennes, à l’instar des autorités françaises, prennent dans les jours qui viennent, la décision de mise en quarantaine des élèves après ces voyages scolaires.

“Indépendamment de la crainte de la contamination pour nos enfants, on comprend dès lors toutes les difficultés qu’il y aurait d’organiser des quarantaines avec des enfants éloignés de leurs parents. Ce problème s’avérerait identique pour une quarantaine au même domicile de leurs parents”, explique la Ville par voie de communiqué. 

Le bourgmestre, Willy Demeyer, assure également aux médecins, et tout particulièrement aux médecins généralistes, ainsi qu’aux directions des hôpitaux toute la disponibilité des services communaux, du CPAS et de la Police pour les aider à prendre les mesures adéquates fixées par les autorités sanitaires. “Des contacts seront pris à ce sujet”, précise-t-on.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.