Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé (PS).
Plein écran
Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé (PS). © Photo News

La Wallonie débloque 154 millions pour l'économie et se lance dans les tests salivaires

mise à jourFace à la résurgence de l’épidémie de coronavirus en Belgique et à ses conséquences économiques, le gouvernement wallon a décidé de débloquer 154,4 millions d’euros supplémentaires, dont 81,6 millions d’euros pour l’horeca et 72,8 millions d’euros pour des secteurs directement impactés (événementiel, voyagistes, ambulants, taxis, ...), a-t-il annoncé mercredi après-midi.

  1. La police indignée par les déclarations du juge Hennart: “Cet homme est complètement déconnecté de la réalité”

    La police indignée par les déclarati­ons du juge Hennart: “Cet homme est complète­ment déconnecté de la réalité”

    C’est un euphémisme, Luc Hennart, le très médiatique président honoraire du tribunal de première instance de Bruxelles, ne s'est pas fait que des amis au sein de la police ces derniers jours. Après avoir déploré le fait qu’une policière agressée lors d’un contrôle Covid à Saint-Josse se soit exprimée dans les médias, le juge Hennart a balayé ce mardi la circulaire de tolérance zéro pour la violence envers la police lancée par le ministre de la Justice. Trop is te veel pour les syndicats policiers, qui accusent le magistrat d’être déconnecté de la réalité.
  2. “Ne venez pas à Bruges ce soir”: la police dissuade les visiteurs de se rendre au festival des lumières

    “Ne venez pas à Bruges ce soir”: la police dissuade les visiteurs de se rendre au festival des lumières

    La police de Bruges appelle les gens à ne pas venir au Wintergloed - la fête des lumières de Bruges - ce samedi soir. En début de soirée, de longs embouteillages étaient déjà signalés sur les rues d’accès au centre-ville. “Le spectacle peut encore être admiré jusqu’au 10 janvier. Nous demandons aux gens de ne pas venir tout le week-end”, a déclaré le bourgmestre Dirk De fauw (CD&V).
  3. Du monde sur la Grand-Place de Bruxelles: “Si c'est ce qui nous attend pour les fêtes, nous devrons nous adapter”
    Play
    MISE À JOUR

    Du monde sur la Grand-Pla­ce de Bruxelles: “Si c'est ce qui nous attend pour les fêtes, nous devrons nous adapter”

    Beaucoup de gens sont sortis prendre l’air ce samedi soir afin d’admirer les illuminations et le sapin sur la Grand Place de Bruxelles. Malgré la fermeture des restaurants et des magasins, le centre-ville était noir de monde. La Ville de Bruxelles a fait appel aux services de police pour gérer le flux de personnes. Pour les prochains jours, un système de filtrage sera mis en place.
  1. Un requin-baleine curieux approche des pêcheurs
    Play

    Un re­quin-baleine curieux approche des pêcheurs

    28 novembre
  2. Trump a joué au golf pour la 7e fois depuis l'élection
    Play

    Trump a joué au golf pour la 7e fois depuis l'élection

    28 novembre