Le 9 novembre, le personnel du service des travaux d'Amay a décidé de se mettre en grève pour s'opposer au licenciement d'un agent.
Plein écran
Le 9 novembre, le personnel du service des travaux d'Amay a décidé de se mettre en grève pour s'opposer au licenciement d'un agent. © CSC Liège

L’agent communal du service des travaux d'Amay garde son emploi

Une rencontre entre le collège communal et la ligne hiérarchique du service des travaux d'Amay s'est tenue mardi concernant le sort réservé à l'agent menacé de licenciement. À l'issue d'une rencontre, le retrait de la décision de licenciement de l'agent en question a été acté.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. Pilule, spray, chewing-gum, ces autres traitements potentiels contre le Covid-19

    Pilule, spray, che­wing-gum, ces autres traite­ments potentiels contre le Covid-19

    Dès le début de la pandémie, les chercheurs se sont attelés à trouver des moyens efficaces pour lutter contre le Covid, et la recherche continue. À ce jour, et outre les vaccins inoculables, plusieurs milliers d’essais cliniques de traitements pour lutter contre la maladie ont d’ailleurs été réalisés à travers le monde. Médicaments oraux ou encore sprays nasaux, on vous les présente.