Plein écran
Laurette Onkelinx et Tom Van Grieken © Belga / Reuters

Laurette Onkelinx "persiste et signe", preuves à l'appui

La présidente du PS bruxellois, Laurette Onkelinx, visée par une plainte du Vlaams Belang qu’elle a qualifié de “raciste et violent” au micro de la chaîne RTL, en a remis une couche mercredi soir sur les réseaux sociaux.

“Je persiste et je signe!”, a écrit mercredi Laurette Onkelinx sur sa page Facebook et son compte Twitter, renvoyant au passage vers d’anciens posts sans équivoque de Filip Dewinter, Dries Van Langenhove et Guy D’haeseleer (voir ci-dessous).

Le Vlaams Belang a annoncé mercredi qu’il déposerait plainte contre Laurette Onkelinx pour injure et diffamation. “C’est cracher au visage de plus de 800.000 Flamands. Il y a une différence immense entre critiquer l’immigration de masse et répandre le racisme”, s’est défendu Tom Van Grieken, président du parti d’extrême droite, en réaction au commentaire de la socialiste.