Plein écran

Le beau-fils de Belhadj déclare avoir tout inventé

Le fils de l'ex-maîtresse de Bouamar Belhadj avait sérieusement accusé ce dernier d'avoir bouté le feu à son immeuble, causant ainsi la mort de quatre locataires, ce dont il doit précisément répondre actuellement devant la cour d'assises. Mais le beau-fils de Bouamar Belhadj était ensuite revenu sur ces déclarations.

  1. La hausse des contaminations ralentit: l’erreur qu’il ne faudra plus commettre en cas d’assouplissements, selon Steven Van Gucht

    La hausse des contamina­ti­ons ralentit: l’erreur qu’il ne faudra plus commettre en cas d’assouplissements, selon Steven Van Gucht

    La hausse des contaminations a ralenti par rapport à la semaine dernière, ce qui offre une lueur d’espoir dans cette quatrième vague. “Mais nous sommes encore loin du compte”, avait prévenu Steven Van Gucht, le porte-parole interfédéral Covid-19, qui estime qu’il sera difficile de faire baisser les courbes d’ici Noël et le Nouvel An. Pourquoi? Et jusqu’à quel point les chiffres doivent-ils baisser pour que les mesures puissent être assouplies?
  2. Nouvelles restrictions au Village de Noël de Charleroi et elles ne feront pas plaisir aux fêtards

    Nouvelles restricti­ons au Village de Noël de Charleroi et elles ne feront pas plaisir aux fêtards

    Samedi, la première soirée au Marché de Noël de Charleroi n’a pas respecté les prescrits sanitaires. Rassemblés sous un chapiteau, des dizaines de gens ont dansé et chanté sans masque ni distanciation sociale. À l’heure où les chiffres liés au coronavirus en Belgique inquiètent et où les dancings doivent fermer leurs portes, l’image avait de quoi interroger, voire indigner. La Ville de Charleroi ne pouvait pas rester sans réaction et vient de passer à l’action.
  3. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  1. La majorité bruxelloise se déchire sur le dossier Uber

    La majorité bruxelloi­se se déchire sur le dossier Uber

    Si on ne peut encore parler d’implosion, écrire que la majorité au pouvoir en Région bruxelloise vacille à cause de l’épineux dossier Uber est un euphémisme. Le PS, qui fait cavalier seul dans cette affaire, se retrouve complètement isolé alors que quatre partis de la majorité au parlement bruxellois (Défi, Open VLD, Groen et one.brussels) ont déposé une proposition d’ordonnance qui doit offrir une solution temporaire aux chauffeurs Uber dans l’attente de l’approbation du plan taxi du gouvernement régional. Le PS refusant de soutenir un texte “dicté par Uber”. Une chose est sûre: ce dossier laissera des traces pour la seconde moitié de la législature.