Plein écran
Les festivités débuteront vendredi par une "Reggaeton party" qui fera danser les festivaliers jusqu'au bout de la nuit grâce à différents chanteurs et DJ's internationaux. © Fiesta Latina

Le Bois de la Cambre en mode “caliente” ce week-end

Le festival latino-américain, Fiesta Latina, s'installe du 23 au 25 août au Bois de la Cambre à Bruxelles pour une 15e édition toujours aussi "caliente". L'occasion pour les visiteurs de s'adonner aux saveurs et aux rythmes latinos, de jour comme de nuit.

Les festivités débuteront vendredi par une "Reggaeton party" qui fera danser les festivaliers jusqu'au bout de la nuit grâce à différents chanteurs et DJ's internationaux.

Tout au long du festival de nombreux autres musiciens et danseurs assureront une ambiance des plus rythmées pendant que des stands gastronomiques aux saveurs latino-américaines feront danser las papilles des festivaliers.

Comme lors des précédentes éditions, divers spectacles, ateliers et parades divertiront petits et grands.

Le festival est gratuit pour les moins de 12 ans, les tickets peuvent être achetés sur le site internet du festival ou directement au Bois de la Cambre. Pour se rendre au festival les organisateurs conseil de prendre les trams 7, 25 ou 94 tout comme les bus 38, 41 ou 71. Un garage à vélos gratuit et surveillé a également été prévu.
Plus d'infos sur: www.fiesta-latina.be

  1. L'office des étrangers remet les visites domiciliaires sur le tapis

    L'office des étrangers remet les visites domiciliai­res sur le tapis

    L'association des juges d'instruction a été dûment conviée, le 27 septembre prochain, pour faire connaître son "avis" et ses "préoccupations" sur le projet de loi relatif aux visites domiciliaires du 7 décembre 2017 devant la commission temporaire chargée d'évaluer la politique de retour volontaire et d'éloignement forcé des étrangers, écrit La Libre Belgique, mercredi. Une invitation étrange, étant donné que le gouvernement est en affaires courantes et que ce projet de loi controversé date de la législature précédente.
  2. Pourquoi le médicament qui peut sauver Pia coûte-t-il près de 2 millions d’euros?

    Pourquoi le médicament qui peut sauver Pia coû­te-t-il près de 2 millions d’euros?

    La petite Pia, un bébé de neuf mois, est atteinte d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare qui se caractérise par une faiblesse musculaire progressive. Seul le Zolgensma, un médicament disponible uniquement aux Etats-Unis, pourrait sauver la petite. Coût du produit: 1,9 millions d’euros. Question que tout le monde se pose: comment un traitement capable de sauver une vie humaine peut-il coûter si cher?
  3. Les Belges et le climat: qu’attendez-vous du monde politique?

    Les Belges et le climat: qu’attendez-vous du monde politique?

    Près de 60% des répondants à la consultation publique en ligne sur le Plan national Énergie Climat (PNEC) demandent du courage et une vision à long terme de la part du monde politique, indiquent mercredi les différents ministres régionaux et du fédéral compétents en matière d'Énergie et de Climat. Une très grande majorité des 60.000 répondants estime que la poursuite du développement des énergies renouvelables devrait être une priorité et qu'il faut investir davantage dans les éoliennes en mer pour la production d'énergie offshore.