Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles (capture d'écran).
Plein écran
Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles (capture d'écran). © RTBF

Le bourgmestre Philippe Close veut faire payer les organisateurs de La Boum

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, a défendu vendredi l'action de la police la veille lors de l'évacuation du Bois de la Cambre après qu'un rassemblement interdit - un faux événement musical intitulé "La Boum" - eut dégénéré en incidents avec les forces de l'ordre.

  1. Un coiffeur commet un violent home invasion: “Il avait des problèmes d’argent suite à la fermeture de son salon”

    Un coiffeur commet un violent home invasion: “Il avait des problèmes d’argent suite à la fermeture de son salon”

    Roberto N., 29 ans, s'est retrouvé subitement sans revenu suite à la fermeture de son salon de coiffure imposée par les autorités afin de lutter contre le coronavirus. Ce Néerlandais, père de quatre enfants, est accusé d’avoir participé à un home invasion à Hoogstraten (province d’Anvers) en septembre dernier, lors duquel un résident a été blessé. Le jeune coiffeur risque désormais de passer plusieurs années derrière les barreaux.
  1. La ministre de l'Intérieur "scandalisée" par le rassemblement au Bois de la Cambre

    La ministre de l'Intéri­eur "scanda­lisée" par le rassemble­ment au Bois de la Cambre

    "Le poisson d'avril qui a dégénéré au Bois de la Cambre aujourd'hui représente un manque de respect total pour toutes les personnes qui font de leur mieux pour respecter les mesures corona. J'ai de la compassion pour les personnes touchées par le Covid-19, les familles et proches qui ont perdu un être cher ainsi que pour les prestataires de soins de santé qui sont une fois de plus à la limite de la saturation de leurs hôpitaux. Jusqu'à ce que le virus soit maîtrisé, chacun se doit de respecter les mesures sanitaires. Le fait que des policiers aient été blessés alors qu'ils faisaient leur travail est inacceptable", a déclaré jeudi soir la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden, en réaction au rassemblement de 1.500 à 2.000 personnes qui a dégénéré au Bois de la Cambre.
  2. Un rassemblement de milliers de personnes au Bois de la Cambre dégénère: 22 arrestations et plusieurs dizaines de policiers blessés
    MISE À JOUR

    Un rassemble­ment de milliers de personnes au Bois de la Cambre dégénère: 22 arrestati­ons et plusieurs dizaines de policiers blessés

    Ce jeudi, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées au Bois de la Cambre, à Ixelles, alors que des organisateurs anonymes avaient lancé l’idée d'une fausse fête ce premier avril appelée “La Boum”. Présente en nombre, la police a invité la foule à évacuer la zone dès 17h00. De nombreuses personnes n'ont pas voulu quitter les lieux et ont jeté des bouteilles en verre vers des policiers. 22 personnes ont été arrêtées, dont 18 administratives et quatre judiciaires, selon le dernier bilan donné par la police. De plus, plusieurs dizaines de policiers et au moins 8 manifestants ont été blessés. À 22 heures, tout le monde était rentré chez soi et le calme était revenu.
  3. L’élu MR qui voulait “casser du casque” à la Boum 2 a démissionné
    Mise à jour

    L’élu MR qui voulait “casser du casque” à la Boum 2 a démission­né

    Julien Reintjens, l’élu MR de Châtelet sous le feu des critiques après avoir annoncé se rendre à La Boum 2 samedi au Bois de la Cambre pour “casser du casque” et “pique-niquer du poulet”, dément dans les colonnes de la DH avoir voulu en découdre avec la police. Le président du MR Georges-Louis Bouchez a annoncé mercredi soir que Julien Reintjens avait démissionné de ses mandats.
  1. Un camion coupé en deux par un train au Texas
    Play

    Un camion coupé en deux par un train au Texas

    6 mai
  2. William et Kate lancent leur chaîne YouTube
    Play

    William et Kate lancent leur chaîne YouTube

    6 mai