Plein écran
© Mozkito

Le Brabant flamand manque dangereusement d’eau

L'approvisionnement en eau pose problème dans certaines parties plus élevées du Brabant flamand, en raison de la consommation d'eau extrêmement élevée et de la défaillance du centre de production de Huldenberg, signale lundi la société flamande de distribution d'eau De Watergroep. L'aggravation en la matière durant le week-end dépendra de l'évolution de la consommation d'eau, explique l'entreprise, qui appelle depuis mercredi les habitants de cette région à utiliser l'eau avec parcimonie.

Mercredi, De Watergroep avait invité les habitants de Kortenberg, Kampenhout, Steenokkerzeel, Vilvoorde, Zemst, Grimbergen, Meise, Kapelle-op-den-Bos, Londerzeel, Merchtem et Opwijk à ne pas gaspiller pas l'eau du robinet pour des raisons inutiles telles que l'arrosage de la pelouse, le lavage de la voiture ou le remplissage des piscines. Entre-temps, les communes d'Overijse, Hoeilaart et Tervuren ont également été ajoutées à cette zone.

Le centre de production d'eau de Huldenberg ayant été mis hors service à la fin de l'année dernière en raison de travaux de rénovation, le réservoir de Meerbeek (Kortenberg) n'est actuellement pas assez grand pour approvisionner toute cette région, en partie à cause de la consommation d'eau extrêmement élevée récemment.

On retrouve les problèmes les plus aigus dans les zones les plus élevées, comme à Notre-Dame-Au-Bois (Overijse), où aucune eau n'est sortie du robinet dans certaines rues ce jeudi. "Ce matin, la situation s'est à nouveau améliorée. En fait, la situation dans l'ensemble de la région est critique", résume De Watergroep. A Hoeilaart et à Tervuren, il y a également des problèmes de pression d'eau, tout comme Rillaar (Aarschot).

L'évolution dans les prochains jours dépendra de l'importance de sa consommation, explique encore la société de distribution d'eau, qui a entretemps raccordé deux puits de production supplémentaires au réservoir de Meerbeek. Un troisième devrait suivre dimanche et les problèmes seront probablement résolus, espère De Watergroep.

Overijse, de son côté, a exhorté vendredi ses habitants "à utiliser le moins possible l'eau du robinet", ajoutant que les pompiers y sont inquiets car la pénurie d'eau pourrait causer de gros problèmes si un incendie se déclarait quelque part. 

  1. Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    Encore un milliard d'euros pour faire face à la crise: “L’argent dépensé, il faudra le récupérer quelque part”

    La commission des Finances de la Chambre a approuvé mardi, à l'unanimité moins l'abstention du PTB, le projet de loi qui couvre les crédits fédéraux pour avril, mai et juin. Le texte accorde un milliard d'euros à la provision interdépartementale afin de faire face aux dépenses urgentes de la crise. Une grande partie sera affectée aux dépenses sanitaires, a indiqué le ministre du Budget, David Clarinval.