Rediart Cankja
Plein écran
Rediart Cankja © Capture Facebook

Le candidat CD&V suspecté de trafic de drogue acquitté

Rediart Cankja, le candidat CD&V qui avait été intercepté avec 3 kilos d'héroïne à la frontière franco-suisse, a été acquitté jeudi. C'est ce qu'annoncent Het Laatste Nieuws et VTM sur base de différentes sources au sein du parti. L'homme se présentait pour le CD&V anversois dans le district d'Ekeren.

  1. Un terroriste d’extrême droite et sympathisant de Jürgen Conings comme agent de sécurité d’une boîte de nuit

    Un terroriste d’extrême droite et sympathi­sant de Jürgen Conings comme agent de sécurité d’une boîte de nuit

    Tomas Boutens, l’extrémiste de droite qui a été condamné à deux reprises pour terrorisme et détention d’armes, travaille illégalement comme agent de sécurité. C’est ce que révèle une enquête menée par Het Laatste Nieuws en collaboration avec le site d’information “Het Observatorium”. L’ex-militaire, qui figure sur la liste de l’OCAM, a été arrêté alors qu’il assurait la sécurité d’un dancing à Wetteren - un travail qu’il n’est absolument pas autorisé à effectuer en raison de son casier judiciaire. Il convient de noter que l’un des responsables est le dirigeant local du Vlaams Belang.
  2. Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    Coups et blessures, sprays lacrymaux... Paul Magnette et la police de Charleroi mis en cause

    L’année dernière, une centaine de manifestant(e)s antifascistes s’étaient rendu(e)s à Gilly (Charleroi) pour protester contre une réunion privée organisée par un nouveau parti d’extrême droite, le Parti National Européen (PNE). La police locale avait employé la manière forte pour disperser les contestataires. Ce qui a conduit le bourgmestre, Paul Magnette (PS), à demander une enquête à l’Inspection générale de la police fédérale et de la police locale. Les résultats sont maintenant connus.