belga
Plein écran
© belga

Le CDH veut faire payer Mittal et les autres déserteurs

Le CDH vient de déposer une proposition de loi à la Chambre visant à "assurer l'indemnisation en équité du trouble grave et anormal causé dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises", en gros responsabiliser les entreprises quant aux dégâts qu'elles pourraient causer, ont expliqué Christian Brotcorne et Joseph George à la Dernière Heure.

  1. “L’escroc belge de Tinder” a fait au moins 27 victimes: "C'est un prédateur sexuel”

    “L’escroc belge de Tinder” a fait au moins 27 victimes: "C'est un prédateur sexuel”

    Ses victimes l’appellent le “Tinder Swindler” belge (“l’escroc belge de Tinder”) ou tout simplement “Jonas”. Elles le qualifient de personne narcissique et de manipulateur, voire de prédateur. X.S. a 27 ans et est originaire de Deurne, à Anvers. En un an, il a fait au moins 27 victimes sur les réseaux sociaux. Son objectif? Tromper et menacer des filles afin d’obtenir des images d’elles nues, des faveurs sexuelles, et même de les violer. Trois de ses victimes se confient. “Alors que j’étais sur le chemin vers le poste de police, il a continué à m’envoyer des messages de menace”, se souvient Elke.