Commune de Bassenge
Plein écran
© Commune de Bassenge

Le centre Fedasil de Glons ouvrira lundi: la commune déplore avoir été mise devant le fait accompli

Un nouveau centre d'accueil pour réfugiés va ouvrir, ce lundi, à Glons, en province de Liège, indique, vendredi, la commune de Bassenge dans un communiqué. 70 personnes pourront déjà être accueillies.

  1. 2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscalement avantageuses pour épargner
    Economie

    2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscale­ment avantageu­ses pour épargner

    66 % des Belges craignent de ne pas bénéficier d’une pension complète. La médiane de toutes les pensions des salariés en janvier 2020 était de 1 449 euros bruts. On ne sait pas exactement à combien elle s’élèvera à l’avenir. Ainsi, toute personne qui souhaite conserver une marge de manœuvre financière suffisante après la retraite doit se constituer un petit complément pendant sa carrière professionnelle. Les possibilités ne manquent pas, et elles sont souvent assorties d’incitations fiscales. Ci-dessous, Guide-epargne.be a énuméré 7 formules fiscalement avantageuses dans ce contexte.
  2. Dix ans de prison requis pour maltraitances sur son bébé de 3 semaines
    Charleroi

    Dix ans de prison requis pour maltraitan­ces sur son bébé de 3 semaines

    Le ministère public a requis, jeudi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi, une peine de 10 ans de prison contre F.M. et d'un an de prison contre L.B. Le premier prévenu est poursuivi pour coups et blessures et traitements inhumains sur son fils âgé de 3 semaines. La mère de famille est poursuivie pour non-assistance à personne en danger. Le prévenu admet avoir “fait l'avion” avec son enfant.
  3. Des transactions immédiates pour éviter l'impunité pour les auteurs de vol à l'étalage
    Play

    Des transacti­ons immédiates pour éviter l'impunité pour les auteurs de vol à l'étalage

    Le ministre de la justice, Vincent Van Quickenborne, a présenté jeudi à Wavre un nouveau système de transactions immédiates pour sanctionner les faits de vol à l’étalage. La police, lorsqu’elle est appelée sur place, peut proposer une transaction au voleur, pour un montant qui pourra aller jusqu’à 350 euros. L’objectif déclaré est de faciliter un traitement rapide de cette forme de petite délinquance, pour combattre l’impunité sans surcharger les tribunaux. D’après Comeos, près de 3 millions d’euros de marchandises sont volées chaque jour dans les magasins en Belgique.