Le CEO de Belfius, Marc Raisière.
Plein écran
Le CEO de Belfius, Marc Raisière. © Photo News

Le CEO de Belfius présente ses excuses après ses propos polémiques sur les faillites

Le CEO de Belfius, Marc Raisière, se dit "sincèrement désolé" des nombreuses réactions suscitées par ses propos concernant le secteur de l'horeca dans le cadre d'une interview dans la presse. "Mon intention n'a jamais été de stigmatiser ce secteur pour lequel j'ai énormément de respect ni de blesser qui que ce soit", indique-t-il lundi dans un communiqué.

  1. Vincent Van Peteghem: “Possible qu’on ne prenne aucune décision la semaine prochaine. Ou même qu’on renforce les mesures”

    Vincent Van Peteghem: “Possible qu’on ne prenne aucune décision la semaine prochaine. Ou même qu’on renforce les mesures”

    Interrogé à la sortie du Comité de concertation par VTM NEWS, Vincent Van Peteghem (CD&V), vice-Premier et ministre des Finances, s’est exprimé au sujet de cette réunion qui a tourné court. “D’une part, nous voulons éviter une troisième vague, mais d’autre part, nous devons nous assurer que nous pouvons offrir une certaine perspective. Et cet équilibre est difficile à trouver”.
  1. Proximus évalue l'impact de la Covid à 49 millions d'euros

    Proximus évalue l'impact de la Covid à 49 millions d'euros

    Proximus a bien résisté à la crise du coronavirus, grâce à une bonne dynamique commerciale pour ses principaux produits et à une solide maîtrise des coûts, indique vendredi l'opérateur dans ses résultats financiers annuels. Le groupe évalue l'impact du Covid à 49 millions d'euros. Pour continuer à maîtriser rigoureusement ses coûts, l'entreprise élabore d'ailleurs un nouveau programme visant à réaliser une économie brute totale d'environ 400 millions d'euros d'ici 2025.
  2. “Bien sûr il y aura des faillites dans l’horeca, est-ce grave?”: la sortie du CEO de Belfius ne passe pas
    mise à jour

    “Bien sûr il y aura des faillites dans l’horeca, est-ce grave?”: la sortie du CEO de Belfius ne passe pas

    Marc Raisière, patron de Belfius, a fait une sortie plus que remarquée dans le Trends-Tendances. Il parle des faillites à venir dans le secteur Horeca en 2021. Les bars, restaurants et autres cafés sont fermés sur décision gouvernementale: ils sont tenus pour responsables de la propagation du coronavirus. Marc Raisière déclare: “Bien sûr qu’il y aura des faillites! Mais n’avions-nous pas trop de cafés et de restaurants en Belgique? Étaient-ils tous rentables (...) sans avoir recours au noir? (…) Les économies ont de temps à autre besoin d’une vague d’assainissements. Les entreprises zombies (ces entreprises dont les actifs ne couvrent pas les dettes, NdlR) vont disparaître. Est-ce grave? Pour leur propriétaire et leur personnel, certainement, mais pas pour l’économie. D’autres naîtront sur leurs cendres.”
  1. Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque
    Play

    Menacée de devoir quitter un magasin, une cliente utilise sa culotte pour en faire un masque

    27 février
  2. «Luca», le nouveau film d'animation Pixar
    Play

    «Luca», le nouveau film d'animati­on Pixar

    27 février