Johan Decuyper, le CEO de Skeyes
Plein écran
Johan Decuyper, le CEO de Skeyes © BELGA

Le CEO de Skeyes candidat à sa propre succession

L'administrateur délégué de Skeyes s'est dit mercredi candidat à sa propre succession, alors que son mandat de six ans expire en octobre prochain. Johan Decuyper est convaincu de la nécessité des réformes qui sont en cours au sein de la société publique autonome chargée du contrôle aérien en Belgique et qui ont provoqué d'importantes tensions sociales depuis la mi-février. "On a commencé un projet pour l'avenir et j'aimerais beaucoup y participer et le poursuivre", a-t-il confié à l'occasion de la publication des résultats annuels de l'entreprise.

  1. Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”
    Mise à jour

    Jean-Luc Crucke annonce un front wallon contre le monopole de Skeyes: “Trop is te veel!”

    "Trop is te veel", a déclaré mardi à Silly le ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke. "Skeyes n'est plus un partenaire en terme de fiabilité", a ajouté le ministre, qui a annoncé la création d'un front wallon "dur et déterminé" des aéroports et de la Sowaer (Société wallonne des aéroports) contre le gestionnaire du trafic aérien. De son côté, Brussels Airport demande une astreinte de 50.000 euros par vol touché, a-t-on appris.
  2. Contracter un prêt supplémentaire pour vos travaux de rénovation: le spécialiste Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte
    Economie

    Contracter un prêt supplémen­tai­re pour vos travaux de rénovation: le spécialis­te Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte

    Vous voulez effectuer des travaux de rénovation, mais vous hésitez, car vous êtes encore en train de rembourser votre prêt hypothécaire? Est-il bien indiqué de contracter un prêt supplémentaire dans ce cas? Ou est-il plus intéressant d’utiliser vos fonds propres à cet effet? Brecht Coene, spécialiste en la matière auprès de Guide-epargne.be, répond à vos questions monétaires.
  3. Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »
    Livios

    Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »

    Il y a un peu plus de sept ans, quatre familles ont ainsi décidé d’unir leurs moyens pour acheter une maison passablement délabrée. L’idée était de la démolir pour reconstruire plusieurs habitations à sa place. Thomas et Katrien ont été le quatrième et dernier couple à rejoindre le projet. Une décision qu’ils n’ont jamais regrettée. Jettez un coup d’œil dans leur maison grâce au site de construction Livios.
  1. Survol: l'Etat belge plaide l'irrecevabilité des poursuites
    Mise à jour

    Survol: l'Etat belge plaide l'irreceva­bi­lité des poursuites

    L’avocat qui représente l’Etat belge a plaidé, vendredi matin devant le tribunal civil de Bruxelles siégeant en référé, l’irrecevabilité des poursuites dans le cadre d’une plainte contre le survol de Bruxelles. Un groupe de huit Bruxellois a déposé une requête en cessation des actes discriminatoires dont ils se disent victimes en tant que riverains de l’aéroport de Bruxelles-National. Leur action est dirigée contre Brussels Airport Company, Brussels International Airport Company, le SPF Mobilité (Etat belge) et Belgocontrol (Skeyes).
  2. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  3. Le Comité de concertation va-t-il bientôt plancher sur les prix de l’énergie? “On est confronté à une urgence”

    Le Comité de concertati­on va-t-il bientôt plancher sur les prix de l’énergie? “On est confronté à une urgence”

    Pour le PS wallon, le comité de concertation doit se saisir de la question des prix énergétiques “afin d’établir une stratégie de régulation commune qui intègre notamment la mise en place du filet de sécurité, l’élargissement du tarif social et une réduction forfaitaire fixe sur la facture d’énergie pour les particuliers”, plaide lundi le député régional Laurent Léonard.