Alexander De Croo
Plein écran
Alexander De Croo © DR

“Le comité de consternation”, “foire à la confusion”, “le fil est rompu”: les critiques pleuvent sur le dernier Codeco

Tout ça pour ça. Alors que la situation devient urgente dans les hôpitaux, un Codeco express a eu lieu vendredi afin d’opérer un nouveau tour de vis, le troisième en moins de trois semaines. Cette fois, difficile d’échapper à des mesures strictes et larges, pensait-on. Mais la réunion a tourné au fiasco, les participants campant sur leurs positions, et n’a accouché que d’un compromis “décevant” qui ne satisfait finalement personne. Ce samedi matin, la presse belge dénonce “la grande confusion”.

  1. Marc Van Ranst sceptique: “On ne combat pas une épidémie avec de l’espoir”

    Marc Van Ranst sceptique: “On ne combat pas une épidémie avec de l’espoir”

    "C'est toujours trop tard", a déploré vendredi le virologue Marc Van Ranst, à l'issue du Comité de concertation. "Vous ne pouvez pas sauver le chou et la chèvre", a-t-il déclaré au micro de la chaîne de télévision flamande, VTM. "Parfois, il faut être audacieux. Des masques buccaux dans les écoles dès l'âge de six ans et des compteurs de CO2 obligatoires dans les salles de classe : cela aurait pu être fait il y a un an. Alors, le problème ne se serait pas posé dans les écoles."
  2. Les entreprises aux bons résultats pourront accorder une prime pouvoir d’achat à leurs travailleurs dès le 1er juin

    Les entrepri­ses aux bons résultats pourront accorder une prime pouvoir d’achat à leurs travail­leurs dès le 1er juin

    Les entreprises belges qui ont réalisé de bons résultats en 2022 pourront, dès le 1er juin, accorder une prime de pouvoir d’achat à leurs travailleurs, rappelle jeudi l’association Voucher Issuers Association qui rassemble les émetteurs de chèques matérialisés ou dématérialisés. Cette nouvelle mesure, validée en mars par le Conseil des ministres, entend aider les travailleurs dans un contexte socio-économique difficile.