Caroline Désir, ministre de l'Enseignement.
Plein écran
Caroline Désir, ministre de l'Enseignement. © BELGA

Le congé scolaire de Toussaint prolongé jusqu'au 11 novembre

mise à jourPour endiguer l’offensive épidémique de Covid-19, les acteurs de l’école francophone et la ministre de l’Enseignement Caroline Désir (PS) ont décidé jeudi de prolonger les vacances de Toussaint, prévues normalement du 2 au 6 novembre prochains, jusqu’au 11 novembre inclus.

  1. Fontaine-l’Évêque et Fleurus annulent des événements ouverts au public

    Fontaine-l’Évêque et Fleurus annulent des événements ouverts au public

    Après s’être réuni virtuellement jeudi soir, le Comité de Concertation a annoncé des nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le sport, la culture et la jeunesse sont touchés par de nouvelles restrictions qui sont jugées insuffisantes par la grande majorité des scientifiques. Elles sont d’application dès ce vendredi et jusqu’au 19 novembre moyennant une évaluation intermédiaire après deux semaines.
  2. Accusée de ne pas soutenir la lutte contre l’islamisme, Rajae Maouane réagit: “C’est malhonnête et populiste”

    Accusée de ne pas soutenir la lutte contre l’islamisme, Rajae Maouane réagit: “C’est malhonnête et populiste”

    Ce matin, la co-présidente des Verts, Rajae Maouane, a publié plusieurs images dans sa story Instagram afin de dénoncer les propos tenus par Gérald Darmanin concernant les rayons de “cuisine communautaire” dans les supermarchés français. Une initiative qui a fortement déplu à certains politiques qui l’accusent notamment de manquer de fermeté sur des sujets cruciaux comme l’islamisme politique. Face aux critiques, Rajae Maouane a pris la parole sur Twitter.
  3. La réaction radicale de Jean-Denis Lejeune suite aux résultats du rapport psychiatrique de Marc Dutroux

    La réaction radicale de Jean-De­nis Lejeune suite aux résultats du rapport psychiatri­que de Marc Dutroux

    Marc Dutroux renonce à sa demande de liberté conditionnelle. C’est ce qu’a annoncé Bruno Dayez, l’un de ses avocats. En cause: le dernier rapport d’expertise psychiatrique de Marc Dutroux, accablant selon le pénaliste. Contacté par notre rédaction, Jean-Denis Lejeune dit ne pas être surpris par l’annonce. “Si Bruno Dayez me l’avait demandé, je lui aurais dit.”