Virginie Gonzalez-Moyano
Plein écran
Virginie Gonzalez-Moyano © Photo News

Le Conseil d’État a rendu son verdict sur la nomination de Gonzalez en tant que bourgmestre

ANDERLUESLe chef de file d’Anderlues J’y Crois (AJC), Hadrien Polain, a demandé l’avis du Conseil d’État sur la légalité de la prise de fonction en tant que bourgmestre de Virginie Gonzalez (PS). La juridiction administrative a rendu son verdict.

  1. Le Collège Communal d’Anderlues persiste et signe: un nouveau conseil est convoqué

    Le Collège Communal d’Anderlues persiste et signe: un nouveau conseil est convoqué

    Un conseil communal a été convoqué le jeudi 12 novembre à Anderlues. Particularité de ce conseil: il devait remplacer la séance du 24 octobre dernier dont une demande en annulation auprès de la Région Wallonne a été introduite par la bourgmestre, Virginie Gonzalez (PS). Ni Anderlues J’y Crois (AJC), ni les quatre contestataires du Parti Socialiste (PS) n’y ont pris part. Le quorum de présence n’était donc pas atteint et la séance n’a pas pu avoir lieu.
  2. La bourgmestre d’Anderlues boycotte le Conseil Communal, son job est en sursis

    La bourgme­stre d’Anderlues boycotte le Conseil Communal, son job est en sursis

    Le 11 octobre dernier, Virginie Gonzalez (PS) a prêté serment en tant que bourgmestre d’Anderlues. Contestée par le parti d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC), un recours en annulation a été déposé auprès de la Région Wallonne (RW). Après une longue attente, le Ministre wallon des Pouvoirs Locaux et de la Ville, Christophe Collignon (PS), a confirmé officiellement la nomination de Virginie Gonzalez en Commission du logement et des pouvoirs locaux. Ce qui ne contente pas AJC.
  3. La bourgmestre d’Anderlues commente le nouveau report du conseil communal: “Inquiétant”

    La bourgme­stre d’Anderlues commente le nouveau report du conseil communal: “Inquiétant”

    Un nouveau conseil communal a été convoqué ce jeudi 12 novembre à 19 heures à Anderlues. Particularité de ce conseil: il devait remplacer la séance du 24 octobre dernier dont une demande en annulation auprès de la Région Wallonne a été introduite par la bourgmestre, Virginie Gonzalez (PS). Ni Anderlues J’y Crois (AJC), ni les quatre contestataires du Parti Socialiste (PS) n’y ont pris part. Le quorum de présence n’est donc pas atteint et la séance n’a pas pu avoir lieu.
  4. Gonzalez, bourgmestre d’Anderlues? Le ministre wallon, Collignon, tranche

    Gonzalez, bourgme­stre d’Anderlues? Le ministre wallon, Collignon, tranche

    Le 11 octobre dernier, Virginie Gonzalez (PS) a prêté serment en tant que bourgmestre d’Anderlues. Mais le conseil communal qui devait avaliser cette passation de pouvoir n’a pas pu avoir lieu. Les quatre contestataires du PS local et le parti d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC) n’y ont pas pris part. Ce qui fait que le quorum de présence n’était pas atteint. Dans la foulée, AJC a même déposé un recours en annulation auprès de la Région Wallonne (RW). Le parti d’opposition attendait un signe de la part du Ministre wallon des Pouvoirs Locaux et de la Ville, Christophe Collignon (PS). Ce dernier est sorti du bois.
  1. Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgmestre va démissionner

    Nouveau coup de théâtre à Anderlues, le bourgme­stre va démission­ner

    Hier, mercredi, le bourgmestre d’Anderlues, Philippe Tison et les neuf autres élus socialistes qui l’accompagnent ont rédigé et signé l’acte d’exclusion des quatre contestataires du groupe PS d’Anderlues. Très précisément, cet acte d’exclusion vise Rudy Zanola, Michaël Guyot, Guglielmo Pastorelli et Nathalie Gourmeur. S’en est suivi un échange d’invectives par médias interposés entre les deux camps. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises.
  2. Les réfractaires socialistes sont exclus du groupe PS à Anderlues: “Un malade mental”
    Interviews

    Les réfractai­res socialis­tes sont exclus du groupe PS à Anderlues: “Un malade mental”

    Un accord entre les syndicats et tous les élus politiques d’Anderlues est intervenu mardi après-midi au bout de trois heures et demie de discussions. Avec l’autorisation du Conseil Communal, le Collège Communal pourra désormais approuver tout remplacement de membres de personnel ainsi que tout achat de matériel administratif ou de matériel indispensable au bon fonctionnement du service public. Ce n’est pas pour autant qu’une relation de confiance s’est instaurée entre les différentes factions politiques. Loin de là même!