Plein écran
© belga

Le contrat de secours en or de Stéphane Moreau

Selon La Meuse, Stéphane Moreau pourrait récupérer “à tout moment” la fonction de secrétaire-général de l’Intercommunale d’incendie de Liège (IILE), un poste rémunéré 140.000 euros par an. 

En septembre 2005, Stéphane Moreau suspendait ses fonctions à l’IILE pour rejoindre l’ALE, ex-Tecteo, rebaptisée Nethys quelques années plus tard. Selon La Meuse, il possède toujours ce contrat initial à la tête des pompiers liégeois et “tout le monde semblait l’avoir oublié”, précise l’édition régionale de SudPresse. 

Conséquence fâcheuse, Stéphane Moreau pourrait en théorie récupérer sa place ou, au contraire, exiger des indemnités de départ si l’IILE venait à rompre ce contrat. Ce que l’intercommunale a bel et bien l’intention de faire. 

Or, en 2005, sa rémunération s’élevait à 82.000 euros brut annuels mais un avenant précisait déjà qu’elle pourrait être revue à la hausse “en fonction des décisions des instances de l’intercommunale”.  

Réactualisé en 2020, ce salaire atteindrait 140.000 euros.