Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © Getty Images

Le coronavirus a-t-il décimé une maison de repos à Mons?

La direction de la maison de repos des Pauvres Sœurs, à Mons, a annoncé le décès de cinq résidents testés positifs au coronavirus. D'autres résidents sont guéris ou en voie de guérison.

Depuis le début du confinement décidé pour ralentir la propagation du coronavirus, la maison de repos des Pauvres Sœurs a enregistré neuf cas positifs parmi ses résidents.

"L'absence de tests nous empêche d'apprécier exactement le nombre de victimes causées par le Covid-19", a indiqué jeudi dans un communiqué Jean Lahoussé, directeur de l'institution. Mais "plus précisément, depuis le confinement, sur neuf résidents testés positifs après une hospitalisation, nous devons déplorer le décès de cinq d'entre eux, tandis que deux sont guéris, un est en voie de l'être, et nous attendons des nouvelles du neuvième".

D’autres résidents sont décédés

Le directeur de l'établissement montois a par ailleurs précisé que d'autres décès sont effectivement à déplorer mais que ceux-ci "ne peuvent pas être attribués uniquement et formellement au Covid-19". "Nous prenons les mesures nécessaires et utiles à la protection des travailleurs", a ajouté M. Lahoussé.

  1. Grosse affluence à Knokke en ce week-end de Pentecôte: “Les gens ne respectent pas les règles”

    Grosse affluence à Knokke en ce week-end de Pentecôte: “Les gens ne respectent pas les règles”

    Les températures favorables attirent beaucoup de monde à la côte belge en ce week-end de Pentecôte. Selon le bourgmestre de Knokke-Heist, Léopold Lippens, les gens se sentent trop d’humeur à passer des vacances et ne se soucient pas assez des mesures sanitaires, s’est-il inquiété au micro de VTM nieuws. Une situation qui semble propre à Knokke-Heist puisque dans les autres villes côtières, c’est le calme plat.