Plein écran
Le corps a été repéré à hauteur du pont Atlas, à Liège. © Google Street View

Le corps de Marion, disparue depuis mardi, repêché dans la Meuse à Liège

mise à jourLe corps sans vie d’une jeune femme a été découvert dimanche dans les eaux de la Meuse à Liège, à hauteur du pont Atlas. Il s’agit bien de celui de Marion Haan, a confirmé le parquet de Liège dimanche soir.

Plein écran
Marion Haan était portée disparue depuis mardi. © police.be

Le corps sans vie d’une jeune femme avait été découvert dimanche dans les eaux de la Meuse à Liège, à hauteur du pont Atlas. Même si plusieurs éléments indiquaient que le corps pouvait être celui de Marion Haan, le parquet de Liège avait précisé dans l’après-midi que des vérifications devaient encore être réalisées avant de se prononcer définitivement sur l’identité de la personne retrouvée. 

Marion Haan, 20 ans et d’origine française, était étudiante en troisième année de kinésithérapie à la Haute École de la Province de Liège. Elle était portée disparue depuis mardi dernier. La thèse du suicide est la piste privilégiée, car aucune trace d’intervention extérieure n’aurait été constatée.

La magistrate a également précisé qu’aucune trace d’un tiers n’aurait été constatée.

Second corps

Un second corps sans vie a été repêché ce dimanche fin d’après-midi dans la Meuse, au quai de Wallonie à Liège cette fois, ont indiqué les pompiers locaux. Il s’agit d’un homme né en 1957. Ce dernier aurait commis un acte désespéré.

  1. “Maëlle, ce n’était pas du harcèlement scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    “Maëlle, ce n’était pas du harcèle­ment scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    À la fin du mois de janvier, Maëlle (15 ans) a décidé de se donner la mort. Elle faisait l’objet d’un harcèlement de la part de plusieurs élèves du Centre Scolaire Saint-Joseph Notre-Dame à Jumet (Charleroi). Toute l’école a été particulièrement affectée par cet événement. L’enquête judiciaire est toujours en cours. Pour l’instant, le Parquet de Charleroi se refuse à tout commentaire.
  2. L'expérience sociale sur le coronavirus victime de détournements

    L'expérien­ce sociale sur le coronavi­rus victime de détourne­ments

    La vidéo de l’initiative citoyenne “Would You React?” consacrée au racisme anti-asiatique en lien avec le coronavirus Covid-19 et tournée dans le métro bruxellois fait l’objet de détournements sur les réseaux sociaux, alerte dimanche son auteur, Jonathan Lambinet. Suite aux milliers de vues d’une publication trompeuse, l’Agence France-Presse (AFP) y a même consacré vendredi un article de fact-checking, recadrant la caméra cachée qui met en scène des actrices à la base des -fausses- agressions.