Une femme est toujours portée disparue.
Plein écran
Une femme est toujours portée disparue. © Joel Hoylaerts / Photo News

Le corps d’un homme disparu après les inondations retrouvé à Trooz

mise à jourHier, le corps d’un homme qui avait disparu depuis les inondations a été retrouvé. Il s’agit d’un habitant de Verviers qui a été retrouvé à Trooz, à une vingtaine de kilomètres de là, écrit la VRT. L’équipe d’identification des victimes (DVI) de la police fédérale a pu l’identifier. Un homme est toujours porté disparu. 

  1. Un terroriste d’extrême droite et sympathisant de Jürgen Conings comme agent de sécurité d’une boîte de nuit

    Un terroriste d’extrême droite et sympathi­sant de Jürgen Conings comme agent de sécurité d’une boîte de nuit

    Tomas Boutens, l’extrémiste de droite qui a été condamné à deux reprises pour terrorisme et détention d’armes, travaille illégalement comme agent de sécurité. C’est ce que révèle une enquête menée par Het Laatste Nieuws en collaboration avec le site d’information “Het Observatorium”. L’ex-militaire, qui figure sur la liste de l’OCAM, a été arrêté alors qu’il assurait la sécurité d’un dancing à Wetteren - un travail qu’il n’est absolument pas autorisé à effectuer en raison de son casier judiciaire. Il convient de noter que l’un des responsables est le dirigeant local du Vlaams Belang.
  2. Saisie record de 241 animaux dans un élevage illégal à Namur: “Derrière la peluche adorable se trouve une mère exploitée”

    Saisie record de 241 animaux dans un élevage illégal à Namur: “Derrière la peluche adorable se trouve une mère exploitée”

    Le jeudi 13 janvier, l’association Animaux en Péril a été sollicitée pour la prise en charge record de 241 lapins et cobayes dans la région namuroise. Les animaux étaient détenus dans un élevage illégal et destinés à la vente. L’ASBL invite les personnes qui souhaiteraient accueillir un animal chez eux de privilégier l’adoption en refuge plutôt que l’achat en animalerie.
  3. Inquiète pour l’avenir des musiciens, la CGSP demande que la capacité de l’OPRL passe de 200 à 800

    Inquiète pour l’avenir des musiciens, la CGSP demande que la capacité de l’OPRL passe de 200 à 800

    Le 9 janvier dernier, la direction de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège s’était exprimée sur les mesures sanitaires restrictives pour le secteur culturel. Des mesures que l’OPRL qualifiait “d’inadaptées”, notamment en matière de capacité maximale d’accueil qui, rappelons-le est passé à 200 personnes le 22 décembre 2021. La CGSP, inquiète pour l’avenir des musiciens, demande aux politiques que la capacité dans les salles de spectacle soit réévaluée.