Plein écran
Myriam Leroy a écrit un roman, “Les yeux rouges”, inspiré de son expérience © Astrid di Crollalanza

Le cyberharceleur de la journaliste Myriam Leroy renvoyé en correctionnelle

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé, mardi, de renvoyer devant le tribunal correctionnel l'homme qui avait harcelé sur Twitter la journaliste Myriam Leroy.

L'individu, appelé notamment "le troll aux mille pseudos" et dont le profil semble peu apprécié sur Twitter, devra répondre de harcèlement moral devant un juge. Le procès sera fixé dans les prochaines semaines.

Le prévenu risque une peine d'amende voire une peine de prison. 

En avril 2018, pour la première fois en Belgique, un tribunal belge avait condamné un utilisateur anonyme qui harcelait une femme sur Twitter.

Notre interview de Myriam Leroy à l’occasion de la sortie de son livre qui évoque le cyberharcèlement, “Les yeux rouges”

  1. Jean-Claude Marcourt dénonce une “dérive totale”:  “Stéphane Moreau pète tous les plafonds”

    Jean-Clau­de Marcourt dénonce une “dérive totale”: “Stéphane Moreau pète tous les plafonds”

    Jusqu'ici silencieux dans le dossier Nethys/Publifin, l'homme fort du PS liégeois, Jean-Claude Marcourt, prend la parole dans les colonnes de Sudpresse, vendredi. "On ne peut qu'être effaré devant des sommes pareilles, spécialement en ce qui concerne Stéphane Moreau. Il pète tous les plafonds!", s'offusque celui dont la responsabilité dans l'affaire a parfois été pointée du doigt.