La Chambre, ce mercredi 15 juillet.
Plein écran
La Chambre, ce mercredi 15 juillet. © BELGA

Le débat et le vote de la loi sur l’IVG sont reportés à la rentrée

mise à jourLe CD&V, la N-VA et le Vlaams Belang ont pu réunir mercredi 53 députés à la Chambre pour obtenir l’envoi de nouveaux amendements à la proposition de loi sur l’avortement au Conseil d’État. Le débat et le vote en séance plénière n’auront donc pas lieu avant la rentrée.

  1. “Nous n’avons rien contre l’avortement”, assure Cieltje Van Achter, vice-présidente de la N-VA

    “Nous n’avons rien contre l’avortement”, assure Cieltje Van Achter, vi­ce-présidente de la N-VA

    En liant le dossier de l'avortement à celui de la formation d'un gouvernement, Bart de Wever n'a pas dit autre chose que ce que la N-VA a dit à plusieurs reprises depuis novembre dernier, a affirmé mardi la vice présidente de la N-VA Cieltje Van Achter. “Valérie Van Peel (députée N-VA à la Chambre, NDLR) a dit cela en novembre”, a-t-elle indiqué. “Nous n’avons rien contre l’avortement”, a également assuré Mme Van Achter, interrogée mardi matin par la Première.
  2. Installer une pompe à chaleur? Voici les conséquences pour votre assurance incendie
    Guide-epargne.be

    Installer une pompe à chaleur? Voici les conséquen­ces pour votre assurance incendie

    Votre nouvelle pompe à chaleur vient d’être installée. Désormais, vous pouvez chauffer et rafraîchir votre maison de manière économe et durable. Mais devez-vous également signaler cet investissement à votre compagnie d’assurances? Et l’installation de votre pompe à chaleur est-elle couverte par votre assurance incendie? Guide-epargne.be a examiné ceci pour vous.
  3. Bart De Wever fait aussi de la question de l'avortement un point de rupture

    Bart De Wever fait aussi de la question de l'avorte­ment un point de rupture

    Après le CD&V, la N-VA estime également que la loi avortement constitue un point de rupture dans le processus de formation d'un gouvernement fédéral. Les deux partis sont opposés à la proposition des libéraux, socialistes, des verts et du PTB d'assouplir la loi. "Je peux vous dire que si des partis donnent le feu vert à une loi que je trouve scandaleuse, ce sera compliqué de faire comme si de rien n'était avec eux le lendemain", a déclaré Bart de Wever samedi au micro de la VRT.