Ludivine Dedonder, ministre de la Défense (PS).
Plein écran
Ludivine Dedonder, ministre de la Défense (PS). © BELGA

Le départ du général Boucké a été concerté avec lui, assure la ministre Dedonder

Le départ du général-major Philippe Boucké de la direction du Service Général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS) a été concerté avec le Chef de la Défense (CHOD) et l'intéressé lui-même, ainsi que la communication qui l'a entouré. La décision n'avait pas été prise à l'avance, a assuré jeudi la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, en commission de la Chambre.

  1. L'ex-chef du service de renseignement de l'armée réagit à son éviction, le chef de la Défense appelle à la loyauté
    AFFAIRE JÜRGEN CONINGS

    L'ex-chef du service de renseigne­ment de l'armée réagit à son éviction, le chef de la Défense appelle à la loyauté

    Le général-major Philippe Boucké, à la tête du service de renseignement de l'armée, avait lui-même présenté sa démission il y a une semaine, affirme-t-il dans une réaction postée sur Twitter, rapporte De Standaard. Le compte Twitter de M. Boucké est privé, mais ses messages ont été partagés, entre autres, par le député N-VA Theo Francken. De son côté, l’amiral Michel Hofman, chef de la Défense, a appelé à la loyauté et à la sérénité dans une communication interne, rapporte De Tijd mardi.