Illustration
Plein écran
Illustration © Getty Images/EyeEm

Le droit passerelle étendu aux artistes, aux nightshops, aux bars à chicha et aux forains

Le ministre des PME et des Indépendants Denis Ducarme (MR) annonce samedi avoir envoyé une circulaire à son administration et aux caisses d'assurances sociales afin de confirmer que plusieurs secteurs continuent à être éligibles au droit passerelle de crise, jusqu'à nouvel ordre, sous le volet "obligatoirement fermés, en tout ou en partie". Les secteurs de l'événementiel, des forains, les artistes, les nightshops et les bars à chicha sont donc aussi concernés par la mesure.

  1. Les gérants de night-shops manifesteront dimanche à Bruxelles contre la fermeture anticipée

    Les gérants de night-shops manifes­teront dimanche à Bruxelles contre la fermeture anticipée

    Les gérants de magasins de nuit se mobiliseront dimanche à Bruxelles contre l'heure de fermeture anticipée. En raison de la crise du coronavirus, ils sont obligés de fermer les portes de leur commerce dès 22h00. "Nous voulons que notre secteur soit traité sur un pied d'égalité avec celui de la restauration et des stations-service", ont déclaré les organisateurs de la manifestation.
  1. Denis Ducarme à la rencontre des commerçants: “Les dernières décisions du CNS sont très dures”

    Denis Ducarme à la rencontre des com­merçants: “Les dernières décisions du CNS sont très dures”

    Une série de commerçants et d'indépendants du centre-ville de Nivelles, dans le Brabant wallon, ont reçu la visite jeudi du ministre des Classes moyennes et des Indépendants, Denis Ducarme. Ce dernier, qui a aussi rencontré le bourgmestre Pierre Huart, a concédé que les dernières décisions du Conseil national de sécurité (CNS) constituaient un nouveau coup dur pour les commerçants à la veille des soldes, ainsi que pour le secteur horeca. Il a précisé qu'il avait demandé une prolongation du droit passerelle pour les indépendants jusqu'à la fin de l'année 2020.