Tinne Van der Straeten, ministre de l'Energie.
Plein écran
Tinne Van der Straeten, ministre de l'Energie. © BELGA

Le gouvernement belge au secours des fournisseurs d’énergie en mal de liquidité: une garantie d'État débloquée

Le kern a approuvé, mercredi, une proposition d'arrêté royal de la ministre de l'Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen), visant à créer un cadre réglementaire dans lequel elle pourrait accorder une garantie d'État aux fournisseurs d'énergie peinant à obtenir des financementLe gouvernement belge vole au secours des fournisseurs d’énergie : un accord trouvé sur des garanties d’Etat

  1. Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonnements de données vous permettront de tout regarder en streaming sans problèmes
    Montelco

    Vous ne voulez rien manquer des Diables rouges à la Coupe du monde ? Ces abonne­ments de données vous permet­tront de tout regarder en streaming sans problèmes

    La Coupe du monde au Qatar approche. Les fans de foot ne veulent évidemment rien manquer de cette grand-messe. Comme la Coupe du monde ne se déroule pas en été cette année et que de nombreux matchs commencent à l’heure de pointe du soir, vous ne pourrez pas toujours les regarder chez vous à la télé. Une solution : regarder les matchs en streaming sur votre trajet du retour du boulot ou pendant une pause. Le tout est évidemment de ne pas tomber à court de données mobiles. MonTelco.be vous donne quelques conseils.
  2. Comment expliquer les émeutes à Bruxelles après Belgique-Maroc? “C’est un problème spécifique au Benelux et aux banlieues parisiennes”

    Comment expliquer les émeutes à Bruxelles après Belgique-Ma­roc? “C’est un problème spécifique au Benelux et aux banlieues parisien­nes”

    Comment expliquer les émeutes qui ont éclaté à Bruxelles et à Anvers en marge de Belgique-Maroc d’un point de vue sociologique? Quel est le profil des individus? Quelle réponse faut-il apporter sur le plan judiciaire? Fouad Gandoul, politologue flamand, ne mâche pas ses mots après les incidents. “Il n’y a aucune excuse pour un tel comportement inacceptable”, s’insurge-t-il sur la VRT. Selon lui, il ne s’agit pas d’un phénomène culturel et il est urgent de s’attaquer à la racine du problème. “Aujourd’hui, ce sont des adolescents, mais bientôt ce seront des adultes. Dans quel genre de communauté vivrons-nous?”